Territoire de Belfort : les comptes d’Essert « dans un état critique »

La commission des finances de la ville d’Essert (90) planche ce samedi sur les actions à mettre en oeuvre pour éviter la mise sous tutelle d’une commune dont la situation financière serait « critique »

La nouvelle équipe municipale élue le 15 mars à Essert (Territoire de Belfort) alerte sur « la situation financière critique de la Ville d’Essert ». Aussitôt élue, l’équipe de Frédéric Vadot a commandité un audit financier. Diligenté par M. Cochet, du cabinet KPMG – service public a rendu des conclusions qui ont été rendues publiques dans un communiqué publié sur le site de la mairie. Selon la mairie, le résultat est sans appel : le budget est déséquilibré depuis plusieurs années et a passé les contrôles de légalité via de la vente de patrimoine ou encore des recours à l’emprunt que la commune en l’état ne pourra pas honorer. Essert est désormais à quelques mois de la mise sous tutelle si aucune action forte n’est prise d’ici-là. »

L’équipe de Frédéric Vadot admet que « des facteurs extérieurs ont accéléré le phénomène (baisse des dotations de l’État et plus récemment crise COVID) » mais affirme que « les facteurs internes des choix passés pèsent encore plus sur la situation ». Parmi ceux-ci « des choix d’investissements importants, alors que la capacité financière de la commune était nulle voire négative. « La gestion de la masse salariale, qui avait en son temps provoqué la démission de l’adjoint finance, explique également l’augmentation significative des dépenses incompressibles et limite désormais les marges de manœuvre de l’action communale », concluent les élus.

La commission des finances de la commune a prévu une réunion ce samedi, avant le conseil municipal du 29 juillet qui devra valider les comptes des deux années.

 

Ceci vous intéressera aussi
Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal