Suicide d’un détenu à la prison de Belfort

Le détenu a mis fin à ses jours dans la nuit de lundi à mardi.

Un détenu de la prison de Belfort, une maison d’arrêt, s’est suicidé dans la nuit de lundi à mardi.

(AFP)

Un détenu de la prison de Belfort, une maison d’arrêt, s’est suicidé dans la nuit de lundi à mardi.

Un détenu de 41 ans s’est pendu dans la nuit de lundi à mardi dans sa cellule de la maison d’arrêt de Belfort, a-t-on appris de source syndicale.

L’homme a été retrouvé pendu mardi matin « avec un morceau de drap » par des gardiens « lors d’une ronde », selon l’UFAP Bourgogne-Franche-Comté. « Les collègues lui ont porté secours » immédiatement en le détachant mais « il était trop tard » et il n’a pas pu être réanimé, a-t-on ajouté.

Ce détenu était seul dans sa cellule, selon cette même source, qui n’a pas pu préciser dans l’immédiat les raisons de son geste. La maison d’arrêt de Belfort dispose de 39 places, réparties entre un quartier pour hommes majeurs et un quartier semi-liberté.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : 500 manifestants pour protester contre la dégradation des conditions salariales

Pour le pouvoir d’achat et contre la réforme des retraites, ils étaient environ 500, ce jeudi, à manifester pour cette Lire l’article

L’ancien patron de la co-entreprise nucléaire GE-Alstom rejoint Neext Engineering

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui se lance dans le développement des petits réacteurs modulaires nucléaires, est officiellement créée (lire Lire l’article

La Découverte : droit de réponse d’AURIE qui conteste des propos d’Elior

Manifestation devant le restaurant La Découverte, le lundi 19 septembre. | ©Le Trois L’association des utilisateurs du restaurant inter-entreprise (AURIE) Lire l’article

Dix premières usines pour faire de la France la championne de l’hydrogène décarboné

La Première ministre Elisabeth Borne a souhaité faire de la France la championne de l'hydrogène décarboné, en annonçant mercredi une Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal