Stellantis : l’usine de Mulhouse elle aussi touchée par la pénurie de semi-conducteurs

Peugeot est la marque préférée des Français en ce début d'année 2021.

La création pour le 30 août d’une nouvelle équipe de production à l’usine de Stellantis de Mulhouse (ex PSA) a été reportée faute de semi-conducteurs. Aucune novelle date n’a été indiquée.

(AFP)

La création pour le 30 août d’une nouvelle équipe de production à l’usine de Stellantis de Mulhouse (ex PSA) a été reportée faute de semi-conducteurs. Aucune novelle date n’a été indiquée.

La crise mondiale des semi-conducteurs entraîne le report de la création d’une nouvelle équipe de production à l’usine automobile Stellantis (PSA) de Mulhouse, a-t-on appris vendredi auprès de la direction. Le « décalage » de la mise en place de cette deuxième équipe de jour, initialement prévue le 30 août, a été annoncé lors d’un comité social et économique (CSE) extraordinaire réuni vendredi, sans qu’une nouvelle date ne soit fixée, a indiqué une porte-parole du site à l’AFP.
Cette décision a été prise en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs destinés à l’automobile et, plus précisément, de l’arrêt de la production chez un fournisseur en Malaisie après l’apparition d’un foyer de covid-19 dans son usine, a ajouté la porte-parole.
L’équipe supplémentaire, qui doit assurer le lancement de la nouvelle Peugeot 308, devrait compter quelque 500 intérimaires venus de Mulhouse, sur un total de 700 nouveaux arrivants, les autres provenant de diverses usines de Stellantis, selon les syndicats du site. Ce processus de recrutement est suspendu, a indiqué la direction vendredi.
« C’est un coup de massue pour le site et l’ensemble des salariés concernés », a réagi le syndicat FO de Stellantis Mulhouse. La nouvelle 308 doit relancer ce site dont la production est tombée à 50 000 véhicules l’an dernier (modèles DS 7 et Peugeot 508) contre 230 000 en 2019.
Stellantis a par ailleurs confirmé à l’AFP que la ligne 2 de l’usine de Sochaux, qui produit les 3008, sera arrêtée deux jours et demi la semaine prochaine (lundi, mardi et mercredi matin), en raison de ce même problème d’approvisionnement.
L’usine malaisienne fournit des pièces pour le calculateur central de ces véhicules.

Ceci vous intéressera aussi
Éric Oternaud : « La refabrique automobile, c’est de l’emploi local et industriel »

Éric Oternaud est conseiller régional Europe Écologie Les Verts, en charge de la conversion écologique de l’économie et de l’économie Lire l'article

FC Sochaux-Montbéliard : une fresque rend hommage à Auguste Bonal

Jean Linnhoff, Jean André (Vice-Président de PMA en charge des sports), Pauline Régnier (petite-fille d'Auguste Bonal), Jean-Louis Noris (Vice-Présidents PMA Lire l'article

Sochaux : les syndicats s’insurgent des plannings de l’automne de l’usine Stellantis
Avec la pénurie de semi-conducteurs, l'usine Stellantis de Sochaux navigue à vue.

Alors que la pénurie de semi-conducteurs a durement touché Stellantis cette année, et que la direction a annoncé à la Lire l'article

Stellantis : la fermeture de l’usine d’Eisenach ne signe pas le retour d’une équipe de nuit à Sochaux

Face à la crise des semi-conducteurs, le groupe Stellantis a décidé de fermer pour trois mois l’usine d’Eisenach et de Lire l'article

Défilement vers le haut