Plancher-Bas : un jeune homme tué par arme blanche

Le parquet de Vesoul a ouvert une enquête pour « homicide volontaire » après la découverte, mercredi soir dans un village de Haute-Saône, du corps d’un jeune homme de 19 ans atteint de plusieurs coups de couteau, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

(AFP)

Le parquet de Vesoul a ouvert une enquête pour « homicide volontaire » après la découverte, mercredi soir dans un village de Haute-Saône, du corps d’un jeune homme de 19 ans atteint de plusieurs coups de couteau, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le parquet de Vesoul a ouvert une enquête pour « homicide volontaire » après la découverte, mercredi soir dans un village de Haute-Saône, du corps d’un jeune homme de 19 ans atteint de plusieurs coups de couteau, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Le corps de la victime a été découvert par un témoin vers 21H00, près d’un étang de Plancher-Bas, commune située dans l’est du département, a précisé le substitut du procureur de Vesoul, Stéphane Clément, confirmant une information de France Bleu Besançon. Au moment des faits, la victime se trouvait avec un autre homme qui s’est enfuit, selon une source proche de l’enquête qui ajoute que l’hypothèse d’une agression homophobe est étudiée, sans toutefois être privilégiée à ce stade des investigations.  Le jeune homme, dont l’identité doit encore être certifiée par des analyses ADN, était originaire du département d’Indre-et-Loire. Une autopsie sera effectuée vendredi. 

Trois hommes en garde à vue, dont le compagnon de la victime

 Trois hommes ont été placés en garde à vue, a annoncé le parquet de Vesoul. Il s’agit du compagnon de la victime, un homme de 33 ans domicilié dans le Doubs et qui a donné l’alerte après le meurtre, et deux autres hommes de la région, âgés de 18 et 23 ans. « Ils ont des versions différentes. Nous sommes en train de clarifier et de vérifier les versions de chacun » pour déterminer leur niveau d’implication dans les faits, a expliqué à l’AFP le substitut du procureur de Vesoul, Stéphane Clément, qui a diligenté une enquête pour « homicide volontaire ».   Le déroulé des faits et le mobile sont pour l’instant « nébuleux » et les investigations se poursuivent pour établir les circonstances du décès. L’enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Besançon et à la brigade de recherches de Lure (Haute-Saône). 

Ceci vous intéressera aussi
Ces associations inquiètes de perdre des jeunes retraités 

Plusieurs associations du nord Franche-Comté sont inquiètes du projet de réforme qui propose de faire passer de 62 à 64 Lire l’article

Le fonds Vert doit aider les collectivités à financer leurs transitions

L’État a lancé le fonds Vert, pour accélérer la transition écologique et énergétique et soutenir les collectivités territoriales dans leurs Lire l’article

Jura : une mère et son bébé blessés à l’arme blanche, le suspect en soins psychiatriques

L'homme soupçonné d'avoir poignardé dans le Jura une mère et son bébé de deux mois a été placé en soins Lire l’article

UTBM : Sihao Deng franchit une étape majeure dans la fabrication additive

Un chercheur de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard a réussi une prouesse technologique majeure dans le domaine de la fabrication Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal