Doubs: le port du masque obligatoire dans toutes les communes à partir de lundi

La Région et la CCI organisent une distribution de masques pour les TPE

L’épidémie continue sa progression, avec une spécificité: la diffusion du variant sud-africain. Le préfet a donc décidé d’étendre l’obligation du port du masque à toutes les communes du département.

L’épidémie continue sa progression, avec une spécificité: la diffusion du variant sud-africain. Le préfet a donc décidé d’étendre l’obligation du port du masque à toutes les communes du département.

A partir de ce lundi 15 mars, il faudra porter le masque dans les rues de toutes les communes du Doubs, annonce un communiqué de la préfecture. « Après avoir consulté les élus et le directeur régional de l’Agence Régionale de Santé, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de généraliser, à compter du lundi 15 mars 2021 à 0 h et jusqu’au 31 mars 2021 à 24h, l’obligation de port du masque pour les personnes de 11 ans et plus dans l’espace public sur le territoire urbanisé de l’ensemble des communes du département du Doubs. Par territoire urbanisé, il faut entendre les zones délimitées par les panneaux indicateurs d’entrée et de sortie des communes », détaille le communiqué.
A partir de ce lundi également, la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite dans l’ensemble du département.
La préfecture justifie cette décision par une dégradation des indicateurs : « Pour la semaine du 3 au 9 mars 2021, le taux d’incidence épidémique dans le département est de 240,4 pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests réalisés de 7,32 %. Pour les personnes de plus de 65 ans, public considéré comme à risque, le taux d’incidence est important avec 136 cas pour 100 000 habitants. Tous les indicateurs sont à la hausse, avec une spécificité préoccupante concernant les variants sud-africain et brésilien, ainsi que le démontrent les analyses de la situation épidémiologique réalisées par Santé publique France et par la cellule départementale d’investigation. En effet les cas de contamination à ces variants sont en hausse et connaissent une diffusion qui tend à s’élargir à tous les secteurs du département, alors qu’ils étaient jusqu’alors cantonnés dans le secteur du Grand Besançon. Les variants sud-africain et brésilien représentent désormais 12 % des tests positifs contre 6 % au niveau régional. La forte contagiosité de ces variants présente un risque important de surcharge des capacités hospitalières de prise en charge. Compte tenu de cette situation, il demeure plus que jamais urgent et nécessaire de prévenir tout comportement de nature à augmenter ou à favoriser les risques de contagion en toutes circonstances, en particulier dans l’espace public. »

Ceci vous intéressera aussi
Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Condamnation « inédite » d’une fromagerie du Doubs pour avoir pollué un ruisseau

Une fruitière à comté de Doubs a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon à 70.000 euros d'amende, Lire l'article

Météo : l’Est de la France passe en vigilance orange canicule

Le pic de chaleur s’intensifie sur l’Hexagone. Les températures grimpent encore. Et encore. Alors que la façade Atlantique est placée Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Défilement vers le haut