Covid-19 : le masque retiré des écoles primaires en Haute-Saône

L'ARS estime que le port du masque sera l'un des éléments qui joueront un rôle crucial pour éviter une deuxième vague épidémique. Image par leo2014 de Pixabay

La Haute-Saône est le seul département de la Bourgogne-Franche Comté concerné par l’abandon du masque dans les écoles primaires. En revanche, il reste obligatoire pour le personnel de l’Education nationale.

Avec l’AFP

La Haute-Saône est le seul département de la Bourgogne-Franche Comté concerné par l’abandon du masque dans les écoles primaires. En revanche, il reste obligatoire pour le personnel de l’Education nationale.

Le seul département concerné par la fin de l’obligation du port à l’école primaire dans la région Bourgogne Franche-Comté est la Haute-Saône. La semaine dernière, le gouvernement avait annoncé que l’obligation serait levée dans les départements « où le taux d’incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100 000 habitants ». En revanche, pour les personnels du primaire des départements concernés, « le masque est toujours porté par les adultes intervenant auprès des élèves « , notamment les « personnels de l’Education nationale et des collectivités locales, AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap) », écrit jeudi le ministère dans un communiqué. Quant aux personnels et adolescents des collèges et des lycées, les règles du port du masque en intérieur restent inchangées. Le masque restera obligatoire dans les 54 départements « où une circulation élevée de l’épidémie est constatée », selon un décret.

 

Fin des restrictions pour la pratique du sport

Le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, dénonce dans un communiqué « l’incohérence et le manque de projection de la gestion de la crise sanitaire dans les écoles », et prône « la prudence », face à la levée du port du masque pour les élèves de primaire dans ces 47 départements. Sur le volet de la contamination, le syndicat « demande au ministère une montée en puissance des tests salivaires proposés aux 6 millions d’élèves du primaire qui ne sont pour l’instant proposés qu’à hauteur de 300 000 par semaine alors qu’il en faudrait 20 fois plus pour mettre en place les préconisations du conseil scientifique ».

Le passage du protocole 2 au protocole de niveau 1 (sur 4 niveaux) dans les 47 départements cités signifie aussi un allégement au niveau de la pratique du sport dans les établissements: il sera possible dès lundi de pratiquer les activités physiques et sportives « sans restriction », selon le ministère. Jusqu’ici, en intérieur, les enfants ne pouvaient pas pratiquer de sports de contact et devaient observer une « distanciation adaptée ». Avec le niveau 1, il n’est par ailleurs plus obligatoire de limiter le brassage des élèves par niveau. Seuls les regroupements importants doivent être limités.

Les autres départements concernés sont concernés par la fin de l’obligation: l’Aisne, l’Allier, les Ardennes, l’Aveyron, le Calvados, le Cantal, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Côte-d’Or, les Côtes-d’Armor, la Creuse, la Dordogne, l’Eure, le Finistère, le Gers, l’Indre, l’Indre-et-Loire, l’Isère, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, la Haute-Loire, la Loire-Atlantique, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Manche, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Morbihan, la Nièvre, l’Orne, le Pas-de-Calais, la Saône-et-Loire, la Sarthe, la Seine-Maritime, les Deux-Sèvres, la Somme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée, la Vienne, les Vosges et l’Yonne.

Ceci vous intéressera aussi
L’Urssaf accompagne les victimes des incendies en Franche-Comté

L'Urssaf propose des remises et reports pour les professionnels victimes des incendies en Franche-Comté qui en feront la demande

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l’article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l’article

Météo : l’Est de la France passe en vigilance orange canicule

Le pic de chaleur s’intensifie sur l’Hexagone. Les températures grimpent encore. Et encore. Alors que la façade Atlantique est placée Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal