Sochaux : plus de 100 millions d’euros pour une nouvelle unité de peinture à Stellantis

La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé aux représentants du personnel, ce jeudi matin, un investissement d’envergure, avec la construction d’une nouvelle unité de peinture. Un investissement de plus de 100 millions d’euros.
L'atelier peinture de l'usine Stellantis de Sochaux date des années 1980's. | ©Stellantis

(AFP)

La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé aux représentants du personnel, ce jeudi matin, un investissement d’envergure, avec la construction d’une nouvelle unité de peinture. Un investissement de plus de 100 millions d’euros.

« Dans une recherche constante de performance, le projet de construction d’une nouvelle Peinture vient d’être acté », confirme la direction de l’usine Stellantis de Sochaux dans un communiqué de presse. De sources syndicales, on confirme un investissement « équivalent » à celui du nouveau montage, de 120 millions d’euros. Le projet n’est qu’à son début. La nouvelle unité doit être opérationnelle en 2025.

Cette nouvelle unité sera implantée dans un nouveau bâtiment, unique, « à proximité du ferrage et du montage, pour une simplification des flux », détaille la direction. « Elle embarquera les meilleurs savoir-faire technologiques pour réduire significativement nos rejets en COV et nos consommations d’énergies, et contribuer ainsi à l’objectif de neutralité carbone du groupe d’ici 2038 », complète la direction. L’unité peinture est le poste le plus important de dépenses énergétiques. Elle représente 40 % des consommations énergétiques de l’usine confirme la direction.

L’actuelle unité était « un point d’inquiétude », rappelle Éric Peultier, de Force ouvrière. Elle datait des années quatre-vingts. Cet investissement était « vital », estime également salue Jean-Luc Ternet, délégué syndical CFTC. Ce projet « confirme la volonté de la direction de rester le leader des véhicules vertueux en CO2 avec l’ambition de poursuivre les transformations du site tout en garantissant l’emploi », relève Laurent Oechsel, de la CFE-CGC. Puis d’ajouter : « Les investissements devront se poursuivre sur le développement durable, les énergies, notamment sur les projets en réflexion concernant la ferme solaire, au cœur du site, ainsi que vers la neutralité carbone avec un site moderne, végétalisé, utilisant des technologies de construction de pointe permettant de réduire les émissions CO2. » 

Sochaux au cœur de la stratégie industrielle

« C’est une très belle nouvelle », salue Jean-Luc Ternet. Ce nouvel engagement confirme l’intention du groupe Stellantis de pérenniser l’activité à Sochaux estime-t-il. Cela assure la « pérennité » de l’emploi. Sochaux est « au cœur de [la] stratégie industrielle » de Stellantis valide la direction. Une dynamique déjà évoquée en septembre lors de la venue d’Arnaud Deboeuf, directeur monde des usines (notre article). « Notre site est compétitif grâce à l’engagement fort des salariés, ces investissements sont une reconnaissance de l’excellent niveau de nos équipes », replace Benoit Vernier, de la CFDT.

« Une vigilance particulière devra être portée sur l’aspect emploi si ce nouvel atelier est ultra automatisé et sur l’ergonomie qui doit être mise aux services des hommes et l’amélioration des conditions de travail qui n’est actuellement pas au niveau », alerte encore Benoit Vernier. Force ouvrière insiste sur « l’accompagnement social » et l’importance des plans de reconversion et de formation des salariés. La CFTC demande « de créer un groupe de travail avec les différents acteurs de peinture ».

La CGT regrette « le flou » du projet. Elle ne veut pas « signer et cautionner un chèque en blanc à la direction qui risque encore de supprimer des emplois pour faire fondre la masse salariale ». « En moins de dix ans, le site de Sochaux a perdu plus de la moitié de son effectif passant à ce jour à moins de 5 000 salariés en CDI », dénonce Jérôme Boussard, de la CGT.

Sochaux va produire prochainement la future Peugeot 3008. Elle sera également dotée de la future plateforme multi-énergie et sera dédiée à la plateforme STLA Medium.

Ceci vous intéressera aussi
Alstom : Florian Chauche interpelle le Gouvernement sur la rémunération des dirigeants

Mercredi, le député La France Insoumise du Territoire de Belfort, Florian Chauche, a interpellé le ministre délégué en charge de Lire l’article

Dans toutes les entités de General Electric, un ras-le-bol amplifié par les négociations

Les élus de la CFE-CGC, un syndicat catégoriel qui regroupe des techniciens et des cadres, dénoncent, lors des négociations annuelles Lire l’article

Territoire de Belfort : une liaison cyclable entre Thiancourt et Réchésy en construction
Véloxygène 90 a envoyé 7 recommandations à Damien Meslot, maire de Belfort, pour encourager la pratique du vélo pendant le déconfinement.

Des travaux étalés sur trois ans sont prévus pour relier Thiancourt et Réchesy à vélo. La liaison, de 15 km, Lire l’article

Hydrogène: les projets s’accélèrent, 225 stations de recharge pour véhicules prévues d’ici 2025

Le développement des capacités de production d'hydrogène décarboné en France devrait suivre le scénario le plus ambitieux imaginé en 2021 Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal