Sochaux : la CFE-CGC se renforce aux élections professionnelles à Stellantis, la CGT recule

Les résultats des élections professionnelles de l’usine Stellantis de Sochaux sont arrivés au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La CFE-CGC sort gagnante et se renforce. La CGT recule fortement, tout comme Force ouvrière.
Entrée de l'usine Stellantis de Sochaux. | ©Le Trois – illustration
Les résultats des élections professionnelles de l’usine Stellantis de Sochaux sont arrivés au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La CFE-CGC sort gagnante et se renforce. La CGT recule fortement, tout comme Force ouvrière.

Trente-deux sièges étaient à pourvoir au comité social et économique (CSE) à l’usine Stellantis de Sochaux. Les élections professionnelles se sont terminées ce jeudi soir. Et les résultats ont été communiqués à 2 h, ce vendredi matin. Sur les 32 sièges, la CFE-CGC en glane 12, tout en étant présente que dans deux des trois collèges électeurs. Le syndicat catégoriel enregistre 31,6 % des suffrages exprimés ; en 2018, le syndicat enregistrait 25,4 % des suffrages exprimés, soit une hausse de la représentativité de 6,2 points comme le souligne Christelle Toillon, déléguée syndicale CFE-CGC.

Chez les cadres, elle enregistre 73,7 % des suffrages exprimés et obtient sept sièges. C’est la première force syndicale de Stellantis Sochaux-Belchamps, devant la CFTC.

Résultats des élections professionnelles à l'usine Stellantis de Sochaux (©Stellantis).

La CFDT présente dans tous les collèges

La CGT continue de perdre de l’influence. Globalement, elle enregistre 18,2 % des suffrages exprimés, reculant de 5,5 points depuis 2018 (graphique ci-dessous). En 2010, la CGT enregistrait 34,5 % des suffrages exprimés. Le syndicat n’aura des représentants que dans le premier collège (ouvriers), où il reste majoritaire, enregistrant 33,6 % des suffrages exprimés. Seule la CFDT a des représentants dans les trois collèges. Le syndicat obtient cinq sièges. Son influence croit également, passant de 15,5 % à 16,9 % des suffrages exprimés enter 2018 et 2022, même si elle est la quatrième force syndicale de l’entreprise, en ayant autant d’élus que la CGT. « Nous sommes satisfaits de progresser dans les élections professionnelles du site Stellantis Sochaux pour la 3e fois consécutive », a commenté la CFDT.

La CFTC obtient sept représentants et obtient 21,2 % des suffrages exprimés et . C’est la deuxième force syndicale de l’usine. Elle est présente dans le premier collège, où elle obtient aussi cinq sièges, comme la CGT (28,4 % des suffrages exprimés), et le deuxième collège. Entre 2018 et 2022, la CFTC se maintient, passant de 20,7 % à 21,2 %. Depuis 2010, la CFTC a gagné près de 10 points dans la représentation salariale.

Autre syndicat en perte de vitesse, Force ouvrière, qui recule de 14,6 % des suffrages exprimés à 11,9 %. La syndicat réformiste n’aura que trois sièges au CSE, seulement dans le premier collège ; elle perd son siège dans le deuxième collège. En 2014, FO avait 19,1 % des suffrages exprimés. FO est la cinquième force syndicale de Stellantis Sochaux. « Résultats très décevant malgré beaucoup de travail », a commenté sur Facebook le syndicat, au cœur de la nuit. « Les salariés de Sochaux ont fait un choix, nous le respectons », a ajouté le syndicat.

Le scrutin comptabilisait 6 016 inscrits. L’abstention s’élève à 17 % ; la participation est forte. 79,9 % des suffrages ont été exprimés. La participation est de 75,4 % dans le premier collège (ouvrier), de 81 % dans le deuxième collège (techniciens) et de 87,6 % dans le troisième collège (cadres et ingénieurs).

Résultats comparés des élections professionnelles à l'usine Stellantis de Sochaux en 2010, 2014, 2018 et 2022, pour chaque organisation syndicale (©Stellantis).
Ceci vous intéressera aussi
FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal