SNCF Réseau investit 10,9 millions d’euros dans le nord Franche-Comté

SNCF Réseau vient de publier les principales opérations de maintenance programmées en 2023 sur le réseau ferré régional. 421 millions d’euros de travaux sont programmés, dont 10,9 millions d’euros dans le nord Franche-Comté.
421 millions d’euros de travaux sont programmés, dont 8,4 millions d’euros dans le nord Franche-Comté. | ©SNFC Réseau
SNCF Réseau vient de publier les principales opérations de maintenance programmées en 2023 sur le réseau ferré régional. 421 millions d’euros de travaux sont programmés, dont 10,9 millions d’euros dans le nord Franche-Comté.

2 616 km de lignes de chemin de fer sont exploitées en Bourgogne-Franche-Comté, sur un réseau ferré total de 2 996 kilomètres. En 2023, SNCF Réseau investit 421 millions d’euros – dont 163 millions d’euros sont co-financés – dans des travaux de modernisation des infrastructures. Cela complète les 100 millions d’euros investis chaque année dans l’entretien quotidien.

Dans cette enveloppe, 247 millions d’euros seront destinés à la sécurité de la circulation (contre 130 millions en 2022),  123 millions à l’amélioration de la régularité des trains. Et 9 millions d’euros seront dédiés à l’investissement sur de nouvelles fonctionnalités pour le réseau. Pour compléter, la SNCF explique que ces travaux sont programmés chaque année car « les voies ferrées ont une durée de vie limitée. Les conditions climatiques, les circulations, le tonnage des trains, la fréquence de passages et la vitesse déforment les rails et le ballast avec le temps. Les rails, le ballast et les traverses usagés sont alors retirés pour les remplacer par des éléments neufs.»

Dans le nord Franche-Comté, trois parcelles feront l’objet de travaux. Une parcelle reliant Vesoul à Belfort sera modernisée, localisée entre La Côte et Champagney, du 19 juin au 29 septembre 2023 (6,3 millions d’euros). La ligne Lure-Epinal, sera également modernisée, entre Aillevillers-et-Lyaumont et Luxeuil-les-bains (70) du 10 juillet au 11 août pour 1,9 millions d’euros.  

Du côté de Banvillars, une tranchée rocheuse sera confortée sur la ligne reliant Besançon et Belfort, de janvier à décembre 2023 pour 2,7 millions d’euros. 

Ceci vous intéressera aussi
FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal