Ronchamp : un problème électrique plonge la chapelle Notre-Dame du Haut dans le noir

Un problème électrique rend invisible, de nuit, la chapelle Notre-Dame du Haut, à Ronchamp, conçue par Le Corbusier. Les cloches sont aussi réduites au silence. L’enjeu est de relancer une alimentation fiable, pour les visiteurs, et garantir le lancement du chantier dans quelques semaines.

Un problème électrique rend invisible, de nuit, la chapelle Notre-Dame du Haut, à Ronchamp, conçue par Le Corbusier. Les cloches sont aussi réduites au silence. L’enjeu est de relancer une alimentation fiable, pour les visiteurs, et garantir le lancement du chantier dans quelques semaines.

Depuis plusieurs jours, il n’est plus possible de distinguer de nuit la chapelle Notre-Dame du Haut, façonnée par Le Corbusier, au sommet de sa colline, à Ronchamp. On n’entend plus, non plus, le campanile de Jean Prouvé résonné dans la campagne haut-saônoise. C’est le résultat d’un problème électrique déploré depuis plusieurs jours par l’association Œuvre Notre-Dame du Haut, propriétaire de la chapelle.

« [Le] réseau électrique [de la chapelle], dont l’origine date de 1955, a été révisé partiellement deux fois, tout d’abord dans les années 1970 suite à une prise de foudre, puis dans les années 1990 lors de la mise en lumière des façades », rappelle l’association dans un communiqué. « Malgré une maintenance continue, l’installation n’a pas résisté́ aux récentes intempéries, poursuit le communiqué de presse. Si deux bâtiments sont à nouveau alimentés – l’abri des pèlerins et la maison du chapelain – la situation reste précaire. »

Lancer les travaux

La mise au norme du dispositif électrique, largement obsolète, « prendra du temps », reconnait l’association, et demandera « un financement important ». « La priorité est aujourd’hui de restituer une alimentation fiable de la chapelle pour continuer à assurer à nos visiteurs une découverte du lieu dans de bonnes conditions en cette saison de faible éclairement, et garantir le lancement du chantier de restauration dans quelques semaines », insiste le communiqué. En février 2021, la chapelle avait entamé une importante période de restauration, qui doit se poursuivre jusqu’en 2024 (lire notre article).

Une solution temporaire d’urgence a été mise en place ce mardi 11 janvier. Et « l’association cherche des solutions alternatives provisoires pour que les riverains retrouvent leur phare dans la nuit ».

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les salariés d’Alstom réclament plus d’augmentation

Entre 150 et 200 personnes ont bloqué l’entrée du site Alstom, à Belfort, au Trois-Chênes, ce mardi matin. Elles manifestent Lire l’article

Ces associations inquiètes de perdre des jeunes retraités 

Plusieurs associations du nord Franche-Comté sont inquiètes du projet de réforme qui propose de faire passer de 62 à 64 Lire l’article

Le fonds Vert doit aider les collectivités à financer leurs transitions

L’État a lancé le fonds Vert, pour accélérer la transition écologique et énergétique et soutenir les collectivités territoriales dans leurs Lire l’article

Jura : une mère et son bébé blessés à l’arme blanche, le suspect en soins psychiatriques

L'homme soupçonné d'avoir poignardé dans le Jura une mère et son bébé de deux mois a été placé en soins Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal