Retour des festivals-blockbusters dans les musiques actuelles

L'annulation de l'édition 2020 des Eurockéennes, à cause du nouveau coronavirus, fragilise la pérennité du festival.

Metallica au Hellfest, Muse aux Eurockéennes, Midnight Oil aux Vieilles Charrues, Rage Against the Machine à Rock en Seine: les grosses têtes d’affiches internationales reviennent dans les festivals français cet été après deux saisons balayées par la crise sanitaire.

Philippe GRELARD – AFP

Metallica au Hellfest, Muse aux Eurockéennes, Midnight Oil aux Vieilles Charrues, Rage Against the Machine à Rock en Seine : les grosses têtes d’affiches internationales reviennent dans les festivals français cet été après deux saisons balayées par la crise sanitaire.

Bruit et fureur

Bouchons d’oreille recommandés pour le Hellfest et Rock en Seine. Le premier, spécialisé dans le metal, régale son public fidèle avec une double édition (17-19 juin et 23-26 juin) pour faire oublier les saisons blanches causées par la pandémie. Le site de Clisson (Loire-Atlantique), avec sa statue géante de Lemmy (leader disparu de Motörhead), accueille le monstre Metallica pour son dernier week-end. Le premier n’est pas mal non plus, avec, entre autres, Sepultura, Korn ou encore Gojira. Rock en Seine, en région parisienne, a rajouté une soirée le mardi 30 août (festival étalé initialement du jeudi 25 au dimanche 28 août) pour y présenter Rage Against the Machine. Plus généralement, les guitares mal peignées sont à l’honneur cette année, avec Arctic Monkeys, Idles, Fontaines D.C., Squid, The Liminanas ou Ausgang.

Rap en vrac

En dehors des incontournables de l’été français – Clara Luciani, Dutronc père et fils, Angèle – les Francofolies de La Rochelle (13-17 juillet) donnent une carte blanche à Booba. La grande scène recevra le même jour que le « Duc de Boulogne » d’autres valeurs sûres du rap hexagonal avec SCH et Vald (ce dernier s’était d’ailleurs frictionné cet hiver sur les réseaux sociaux avec Booba). Sans oublier un nouveau venu, Ziak, rappeur masqué et ganté. Solidays, en région parisienne (24-26 juin), a aussi programmé du consistant au rayon rap avec OrelSan, Niska, Soso Maness, Gazo, Damso, Ninho, Oboy ou encore PLK. Pour rappel, Solidays n’est pas un festival de musiques actuelles comme les autres, puisqu’il permet de financer des plans d’action de l’association Solidarité Sida, structure qui fête en 2022 ses 30 ans d’existence.

A la lettre M

Muse, toujours grandiloquent, se produit en clôture des Eurockéennes de Belfort (30 juin-3 juillet). Le trio roi des stades dévoilera peut-être quelques nouveaux titres de son futur album « Will of the people » prévu pour le 26 août. Du côté du festival des Vieilles Charrues, qui fête ses 30 ans à Carhaix dans le Finistère (14-17 juillet), on compte aussi du beau monde à la lettre M. Matthieu Chedid, alias – M -, est très attendu pour défendre son dernier album « Rêvalité » avec une alliée de choc, Gail Ann Dorsey, qui fut notamment la bassiste de David Bowie à la charnière des années 1990/2000. L’événement breton vibrera aussi avec les vétérans de Midnight Oil et les joaillers de la pop Metronomy. A l’affiche de Lollapalooza en région parisienne (16-17 juillet), Megan Thee Stallion, rappeuse sans filtre, devrait faire le show, tout comme, dans un registre plus rock à l’ancienne, Maneskin, groupe vainqueur de l’Eurovision en 2021.

Hors des frontières

Parmi les destinations proches de la France, il y a aussi de l’alléchant. Il faut souvent s’équiper de bottes de pluie mais les coups de foudre viennent souvent des scènes à Glastonbury en Angleterre (22-26 juin). Difficile de faire mieux entre références et révélations: Billie Eilish, Paul McCartney, Kendrick Lamar, Primal Scream, Suzanne Vega, Yard Act ou Charli XCX font saliver dans la cuvée 2022. Le Werchter, en Belgique (30 juin-3 juillet), pratique à peu près le même dosage entre vieux survivants – Pearl Jam, Pixies, Beck, Red Hot Chili Peppers – et voix féminines à suivre comme Lous and the Yakuza, Girl in Red, Jehnny Beth ou Jorja Smith. Le Paléo, en Suisse (19-24 juillet), mêle aussi les intemporels internationaux — Kiss, Sting — et les nouvelles locomotives francophones, Stromae, DJ Snake ou PNL. Pour les amateurs de gigantisme, le Sziget en Hongrie (10-15 août) sort les gros calibres avec Dua Lipa, Justin Bieber, Kings of Leon, Woodkid ou Princess Nokia.

Ceci vous intéressera aussi
Eurockéennes : « Le festival ouvrira ses portes samedi à 16 h »

Jean-Paul Roland, le directeur des Eurockéennes, et Matthieu Pigasse, le président, ont confirmé l’ouverture du festival ce samedi à 16 h, Lire l'article

Après deux ans de pandémie, les Eurocks signent leur grand retour

Après deux éditions annulées à cause du Covid-19, les Eurockéennes de Belfort signent à partir de jeudi leur grand retour Lire l'article

Eurockéennes : la première soirée annulée à cause des orages [images]

La première soirée des Eurockéennes de Belfort, de ce jeudi 30 juin, est annulée à la suite des orages qui Lire l'article

Eurockéennes : la poursuite du festival sera décidée vendredi

Un premier bilan fait état de 7 blessés, dont une personne a été transférée à l’hôpital Nord-Franche-Comté, indique la préfecture, Lire l'article

Défilement vers le haut