PSA: 72 embauches en CDI à Sochaux

Le groupe automobile annonce 120 embauches à Sochaux et Mulhouse, qui ne compenseront pas les départs. Décevant, pour les syndicats.

Les usines PSA de Sochaux et Mulhouse procéderont respectivement à 72 et 50 embauches en CDI (contrat à durée indéterminée) cette année, a-t-on appris aujourd’hui mardi de source syndicale, à l’issue de la réunion mensuelle des comités d’établissements. Ces chiffres sont « insuffisants » et ne permettent pas de compenser les départs programmés, selon les syndicats.

A Sochaux, 72 recrutements sont prévus dans les équipes de production. « Ce premier pas semble insuffisant pour pallier la charge de travail exponentielle« , a réagi Christelle Toillon, déléguée CFE-CGC. « C’est peu, trop peu, on en demandait le double, on est déçus », a également estimé Eric Peultier, responsable du syndicat FO.

Ces embauches sont loin de compenser les 305 départs prévus cette année, au titre des congés seniors et du nouveau dispositif des ruptures conventionnelles collectives, ont relevé les représentants du personnel. « Avec 2413 intérimaires et la croissance d’activité qui est de retour, il y a de quoi embaucher, et massivement », a dit Jérôme Boussard, responsable CGT du site.

Sochaux avait embauché 140 salariés en CDI l’an dernier, en deux vagues.

A Mulhouse, 50 recrutements CDI sont prévus cette année, soit le double de l’an dernier, a indiqué la direction. « Cela reste insuffisant », a estimé Laurent Gautherat, responsable CFE-CGC. Le site enregistrera cette année 177 départs.
Dix à vingt embauches sont également envisagées dans les équipes de recherche-développement à Belchamp, près de Sochaux, selon les syndicats qui
jugent là encore le chiffre comme décevant.

(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : 140 chantiers menés pendant la pause estivale de Stellantis 

À Sochaux et Belchamp, la période estivale permet de réaliser des travaux. Ils étaient conséquents cette année, afin de répondre Lire l'article

14-Juillet : Peugeot et la longue histoire des voitures présidentielles

Peugeot fait partie des fournisseurs de l’Élysée, pour les véhicules présidentiels, dès 1921. Certains véhicules sont des icônes, comme la Lire l'article

Stellantis : Engie Green lance un financement participatif de la ferme solaire de Sochaux

Jusqu’au 4 octobre, un financement participatif pour contribuer à la construction de la ferme solaire du parking d’expédition de l’usine Lire l'article

Stellantis Mulhouse recrute 500 intérimaires pour une demi-équipe de nuit

L'usine automobile Stellantis de Mulhouse (Haut-Rhin) lancera le 29 août une demi-équipe de travail de nuit, se traduisant par le Lire l'article

Défilement vers le haut