Pour 44 % des Français, l’hydrogène est l’avenir des transports

Le forum hydrogen business for climate, organisé les 29 et 30 septembre à Belfort, a commandé une enquête réalisée dans quatre pays sur les perspectives de l’hydrogène et son acceptation dans la population. 3 données à retenir.

Le forum hydrogen business for climate, organisé les 29 et 30 septembre à Belfort, a commandé une enquête réalisée dans quatre pays (France, Suisse, Autriche et Allemagne) sur les perspectives de l’hydrogène et son acceptation dans la population. 3 données à retenir. 

44 %

Selon cette étude (lire la méthodologie par ailleurs), 44 % des Français, « l’hydrogène est le moteur de l’avenir pour la mobilité et le transport », constate le forum Hydrogen business for climate, dans un communiqué de presse qui rend compte de ces résultats. « Les hommes pour leur part se montrent plus déterminés que les femmes avec 25% d’entre eux considérant que l’hydrogène est « la » réponse, pour seulement 7% des femmes », complète l’évènement hydrogène de la rentrée. En Allemagne, 48 % des personnes interrogées pensent que les véhicules à hydrogène seront utilisés à l’avenir pour la mobilité et le transport. En Autriche, ce sont même 64 % des hommes qui adhèrent à cette idée.

63 %

La pédagogie de cette technologie reste un défi pour les tenants de cette transformation industrielle. Selon cette étude, « 63% des répondants admettent ne pas savoir comment on produit [l’hydrogène]. Une réponse qu’on retrouve relativement constante quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle », détaille le communiqué de presse. L’enquête tend toutefois à montrer que le deficit d’information « se situerait plus volontiers au niveau des actifs et des retraités », que des jeunes et étudiants. Deux tiers des Allemands répondent par l’affirmative à la question suivante : « Savez-vous comment l’hydrogène est produit ? » Ils sont 42 % en Autriche et 43 % en Suisse, où 68 % des 18 à 24 ans savent comment on produit ce gaz.

55 %

55 % des répondants affirment que la crise sanitaire n’a pas accru leur intérêt pour les énergie nouvelles. Par contre, « 58 % des jeunes considèrent que la COVID 19 a eu un effet positif pour leur intérêt concernant les énergies vertes », indique le communiqué de presse, que relate cette enquête menée par YouGov. En Autriche, « 47 % des personnes interrogées ont déclaré être plus intéressées par les énergies renouvelables. Parmi les 18-24 ans, cette valeur atteint même 50 %. Les Suisses manifestent également plus leur intérêt mais moins que les Autrichiens : 39 % des personnes interrogées déclarent que leur intérêt a augmenté depuis la crise ».

  • Méthodologie de l’enquête :
    Toutes les données présentées ici sont issues de YouGov France, sauf mention contraire.
    France : L’enquête a été réalisée auprès de 1000 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. L’enquête a été réalisée en ligne du 29 au 30 juin 2021 via le panel propriétaire de YouGov France.
    Suisse : L’enquête a été réalisée auprès de 502 personnes représentatives de la population nationale suisse âgée de 18 ans et plus. L’enquête a été réalisée en ligne du 1er au 5 juillet 2021 via le panel propriétaire de YouGov France.      
    Autriche : L’enquête a été réalisée auprès de 504 personnes représentatives de la population nationale autrichienne âgée de 18 ans et plus. L’enquête a été réalisée en ligne du 1er au 4 juillet 2021 via le panel propriétaire de YouGov France.
    Allemagne : L’enquête a été réalisée auprès de 2093 personnes représentatives de la population allemande âgée de 18 ans et plus. L’enquête a été réalisée en ligne du 30 juin au 2 juillet 2021 via le panel propriétaire de YouGov Allemagne

"Valoriser cette forme d'énergie alternative"

Marc Becker, président du pôle Véhicule du futur : « L’information et l’échange sont essentiels, comme cette enquête l’a clairement montré, pour que les gens puissent en apprendre encore plus sur l’hydrogène et prendre conscience de son potentiel. Un autre constat, est que la population européenne considère l’hydrogène comme une option réelle et prometteuse pour la mobilité et le transport. Avec notre événement, le Forum Hydrogen Business for Climate, qui se déroulera en présentiel à Belfort du 29 au 30 septembre 2021, nous souhaitons diffuser des informations au niveau transnational, faire la lumière sur les marchés de l’hydrogène et initier des projets internationaux pour valoriser cette forme d’énergie alternative passionnante et prometteuse. »

Ceci vous intéressera aussi
TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d’énergie

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire "immédiatement" leur consommation Lire l'article

Le confinement a accentué les inégalités autour du logement

Le confinement du printemps 2020 a "resserré" notre lien au logement, mais a aussi accentué les inégalités, au détriment des Lire l'article

Stellantis fonce dans l’autopartage et avale Share Now 

Avec l'acquisition de la société d'autopartage allemande Share Now, le groupe automobile Stellantis (Fiat, Peugeot, Citroën...) et sa filiale Free2Move Lire l'article

Le Gouvernement veut proposer une voiture électrique à 100 euros par mois

Une voiture électrique à 100 euros par mois pour les Français les plus modestes : cette mesure promise par le gouvernement Lire l'article

Défilement vers le haut