Une sénatrice du Jura juge « inexplicable » le classement en rouge du département

Une sénatrice du Jura juge "inexplicable" le classement en rouge du département.

Le classement du Jura en zone rouge dans la carte du déconfinement est « inexplicable » au vu de sa situation sanitaire, a jugé la sénatrice centriste du département, Sylvie Vermeillet, dont un courrier dont l’AFP a eu copie lundi.

Avec AFP

Le classement du Jura en zone rouge dans la carte du déconfinement est « inexplicable » au vu de sa situation sanitaire, a jugé la sénatrice centriste du département, Sylvie Vermeillet, dont un courrier dont l’AFP a eu copie lundi. Elle craint les conséquences sur le tourisme des suites du nouveau coronavirus (notre dossier complet).

« Le virus ne circule pas activement dans notre département, le taux d’occupation de nos services de réanimation est de 21% (trois patients en réanimation) et la stratégie de dépistage est pleinement opérationnelle et autonome à l’échelle départementale », souligne la sénatrice UDI dans ce courrier envoyé vendredi au Premier ministre Edouard Philippe. La sénatrice souligne l’« impact dramatique en matière de tourisme » de cette classification rouge pour le verdoyant département du Jura, peu peuplé mais « premier département de la région (Bourgogne-Franche-Comté) pour l’offre d’hébergement marchand ».

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="V2Q" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]

Tourisme : annulations déjà nombreuses

« Le zonage rouge fait « peur » lorsqu’il s’agit de se projeter aujourd’hui pour prévoir les vacances de l’été prochain », estime Sylvie Vermeillet, « il est à la fois synonyme d’incertitude et de danger ».

Le département, où « les réservations de séjours sont à l’arrêt » et « les annulations sont nombreuses », est « surexposé au risque économique que représente une saison ratée », met-elle en garde. Selon Sylvie Vermeillet, « ce décalage entre réalité sanitaire et risques économiques est perçu de façon très injuste par les Jurassiens ».

Ce lundi 18 mai, 7 tests ont été réalisés dans le département. Zéro résultats positifs sont à déplorer. C’est le département, avec l’Yonne, où le moins de tests ont été recensés ce jour. En Bourgogne-Franche-Comté, le covid-19 a tué plus de 1 600 personnes en établissements de santé et en établissements médico-sociaux.

Ceci vous intéressera aussi
La Maison Pasteur va bénéficier du Loto du Patrimoine
L'objectif est notamment de rénover les façades extérieures, les huisseries, d'ouvrir au public le deuxième étage où se trouve la bibliothèque de Pasteur. (crédit "maison de Louis Pasteur Arbois ")

La maison natale de Louis Pasteur, à Arbois, a été retenue comme bénéficiaire du Loto du Patrimoine 2021. Les travaux Lire l'article

Fonderies: 50 millions d’euros pour accompagner la reconversion des salariés
Le Pôle véhicule du futur s’agrandit avec des acteurs du Grand Est

Plusieurs fonderies sont placées en redressement judiciaire à travers la France, dont MBF, dans le Jura. Le ministre de l’Économie Lire l'article

Covid-19 : un cluster du variant Delta soupçonné dans le haut Jura
Les indicateurs de l'épidémie de covid-19 sont mal orientés dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

Un cluster de cas covid-19 du variant delta est soupçonné dans le Jura. | ©ARS Bourgogne-Franche-Comté L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté a Lire l'article

MBF Aluminium: les salariés font appel de la décision de liquidation

Un vote des salariés a été organisé qui a débouché sur le dépôt d'un recours jeudi. Il ne sera pas Lire l'article

Défilement vers le haut