Pas de passe sanitaire au marché de Noël de Montbéliard, mais…

Lumières de Noël à Montbéliard.

Les traditionnelles Lumières de Noël reviennent cette année égayer le paysage montbéliardais. Mais pas sans conditions.  Alors qu’une 5e vague monte en puissance, la Ville protège son marché de Noël avec des règles sanitaires strictes.

Les traditionnelles Lumières de Noël reviennent cette année égayer le paysage montbéliardais. Mais pas sans conditions.  Alors qu’une 5e vague monte en puissance, la Ville protège son marché de Noël avec des règles sanitaires strictes.

À Kaysersberg, en Alsace, la Ville instaure le passe sanitaire à l’entrée du marché de Noël. Un peu plus loin, en Allemagne, Europa Park vient d’interdire l’accès aux personnes non-vaccinées pour la saison hivernale. Qu’en est-il du marché de Noël de Montbéliard qui se tient du 27 novembre au 28 décembre et qui accueille chaque année quelque 450 000 visiteurs ?

Pour le moment, la municipalité fait le choix de ne pas imposer le passe sur les allées des artisans. Elle a préféré sectoriser le marché de Noël et imposer le masque sur l’ensemble du périmètre. « Un arrêté municipal passera prochainement pour l’imposer », explique Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard. Les cabanes des artisans seront bien accessibles à tout le monde, assure la maire. « Mais nous avons fait le choix de mettre moins de cabanes et d’espacer les allées, pour éviter une trop grande concentration », ajoute-t-elle.

Par contre, d’autres espaces seront concernés par le passe sanitaire. Pour aller dans les allées gourmandes, il faudra montrer son passe. Cette année, la mairie a choisi de diviser en deux espaces les rendez-vous gourmands qui se trouveront à Sponeck et Velotte, dans l’idée d’éviter, encore, de trop gros regroupements. Ainsi, ce sera aussi la fin, le regrette Alain Boutonnet, président du collectif Manifest, des traditionnelles soirées dans les cabanes. « Pas de soirée moules-frites cette année et pas non plus de soirée avec un invité d’honneur », explique-t-il. Un choix assumé, pour limiter les risques de clusters.

Le retour de tante Arie

Si ces nouvelles ne sont pas réjouissantes, le marché de Noël a dans l’ensemble pu conserver ses traditions, entre moments de convivialités et parenthèses enchantées. Et en plus, il sera plus long. « L’année dernière, les gens ont été extrêmement malheureux de l’absence de marché de Noël. Cette année, nous l’avons prolongé jusqu’au 28 décembre », relève Marie-Noëlle Biguinet. Plus de 60 artisans locaux seront présents. « La Franche-Comté sera à l’honneur », souligne la maire. Ventes et expositions de rhum arrangé, de savons, de cosmétiques, de dentelles, de bijoux, de miel, de porcelaines, de céramiques, de pains d’épices… Mais aussi dégustation de spécialités franc-comtoises. Il y aura de quoi faire de beaux cadeaux, pour soi, pour les autres.  Et de quoi se délecter !

Du 18 décembre au 28 décembre, les visiteurs sont invités au spectacle sons et lumières au pied du château, Nuits rêvées au château. La projection d’une dizaine de minutes mêlera monde imaginaire et rencontre avec un bestiaire fabuleux. Mélanges de rêves, de songes et de fééries, les spectacles seront dispensés tous les jours (sauf le 24 et le 25 décembre) toutes les trente minutes, de 18h à 19h30.
 
Surprise de cette 35e édition, le retour de tante Arie. Sorte de bonne fée du folklore franc-comtois, elle est investie d’une lourde mission : distribuer cadeaux et gourmandises aux enfants sages. Et elle ne sera pas seule… Elle sera accompagnée d’un âne qui porte des paniers emplis de présents ; et aussi d’une provision d’oreilles d’ânes ! Et bien sûr, elle retrouvera également un de ses fidèles binômes : le père Noël. La question a été posée : apparemment, sa barbe sera authentique… Les illuminations sont à découvrir tous les jours dans les rues du centre-ville de 16h20 à 22h, jusqu’au 2 janvier.   

Du 27 novembre au 28 décembre. Entrée gratuite. Horaires : Lundi ; 14h à 20h / Mardi, Mercredi, Jeudi ; 10h30 à 20h / Vendredi ; 10h30 à 21h / Samedi ; 10h à 21h / Dimanche ; 10 h à 30h. Mesures sanitaires : Passe sanitaire pour les zones de restauration qui seront strictement délimitées place Sponeck et Velotte. Masque obligatoire.

  • Venir en train => Mobigo Bourgogne Franche-Comté. Des TER spéciaux (2 euros depuis Belfort, 4 euros depuis Besancon allez-retour).
  • Venir en bus => Evolity (Moventis). Lignes régulières tous les jours jusqu’à 22h30 (1 euros par voyage)
  • Venir en voiture les week-ends => Parking relais P2 à l’Axone sortie 18 depuis l’A36. Navette à 2 euros l’allée retour pour l’ensemble des passagers d’une même voiture. Dépose/pose au château de Montbéliard.
Ceci vous intéressera aussi
Les coups de cœur d’À la conquête de l’Est #2

Une fois par mois, Cécile et Lucie, du blog À La Conquête de l’Est nous confient leurs coups de coeur Lire l'article

Montbéliard : déménagement du centre de vaccination
Illustration - Image par Vesna Harni de Pixabay

Déménagement du centre de vaccination de Montbéliard. | © Vesna Arni – Pixabay Le centre de vaccination de la Roselière Lire l'article

David Markezic (IUT Belfort-Montbéliard) : « Nous répondons à des besoins locaux »

Les instituts universitaires de technologie (IUT) vivent une révolution à l’occasion de cette rentrée 2021. Exit le DUT, bonjour le Lire l'article

Montbéliard : Les Lumières de Noël nommées au concours européen du meilleur marché de Noël

La 35e édition des Lumières de Noël de Montbéliard a débuté ce samedi 27 novembre. La manifestation se poursuit jusqu’au Lire l'article

Défilement vers le haut