Montbéliard : des travaux pont de Ludwigsburg jusqu’à fin juillet

Le Département du Doubs et la ville de Montbéliard ont annoncé la réfection du pont de Ludwigsburg pour une durée de quatre mois, à compter du 28 mars. Des déviations seront mises en place jusqu’à la fin des travaux.

Le Département du Doubs et la Ville de Montbéliard ont annoncé la réfection du pont de Ludwigsburg, à l’entrée de la Cité des Princes, pour une durée de quatre mois, à partir du 28 mars. Des déviations seront mises en place jusqu’à la fin des travaux.

Surplombant l’Allan, le pont de Ludwigsburg à Montbéliard, construit en 1962, doit être rénové. « D’importants travaux de réfection doivent être menés pour assurer la sécurité des personnes qui passent sur ce pont », a exposé la maire de Montbéliard, Marie-Noëlle Biguinet lors d’une conférence de presse. Car chaque jour, 35 000 personnes empruntent cette route départementale, dont 1 600 poids lourds. 

Le pont est classé au niveau 3 pour ces pathologies dues à des problèmes d’étanchéité. C’est la plus mauvaise classification. Ces travaux auraient déjà dû avoir lieu il y a deux ans. Mais le covid-19 avait empêché leur tenue. A la reprise, le Département et la Ville avaient fait le choix de les reporter pour ne pas importuner la reprise commerçante. 

De gros travaux sont prévus : l’étanchéité sera revue entièrement, mais aussi la chaussée. Par la même occasion, des travaux de reprise des trottoirs, des garde-corps, de l’éclairage public vont être menés. Le Département prévoit aussi la mise en place d’une voie verte, de 2,50 mètres de large, pour assurer un accès plus serein aux piétons et cyclistes. « Située côté Stellantis, elle reliera la Petite-Hollande à Stellantis et au quartier des grands jardins », précise la maire. 

Coût total des opérations : 1 400 000 euros pour le Département et 127 000 euros pour la Ville, qui prend en charge la mise en place d’un éclairage plus moderne pour le pont et la chaussée. « Une somme nécessaire pour sécuriser les trajets des usagers », expose Marie-Noëlle Biguinet.

4 mois de travaux

La date de livraison du chantier est prévue pour fin juillet, soit quatre mois de perturbations au niveau de la circulation. « Cela va engendrer d’importantes déviations », précise Florence Rogeboz, vice-présidente du conseil départemental du Doubs, chargée de la mobilité et des infrastructures. Des rencontres sont prévues au cours des mois de travaux pour mesurer les conséquences, avec les différentes communes, de ces déviations.

« Nous voulons que ces travaux se fassent dans le respect de chacun pour toutes les activités qui gravitent autour : nous avons donc sollicité Vélocités, des acteurs économiques comme Nedey, Stellantis ou Faurecia ainsi que les commerçants pour mener ces travaux en bonne intelligence  », expose Florence Rogeboz. 

En clair : un sens de circulation sera maintenu sur le pont durant toute la durée des travaux. Le sens de sortie de Montbéliard, pour ne pas engorger le centre-ville. Pour venir à Montbéliard, les automobilistes légers seront déviés par la gendarmerie puis par le pont Pierre-Toussain. Les camions, eux, passeront par Sochaux pour entrer dans Montbéliard.

Ceci vous intéressera aussi
Montbéliard : festoyer avant la rentrée au festival des Mômes 

Le festival des Mômes revient dans son format originel du 25 au 28 août. Pour se repérer, les 5 infos Lire l'article

Proch’Parole à l’écoute des proches des patients souffrant de troubles psychiques

À l’initiative de trois infirmières, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté a mis en place un groupe de parole destiné aux familles Lire l'article

Nord Franche-Comté : les eaux de baignade sont de bonne qualité

L’Agence Régionale de Santé (ARS) déploie chaque année une surveillance sanitaire de la qualité de l’eau des zones de baignade. Lire l'article

Montbéliard : le forum Hydrogen propose des ateliers innovation

La 2e edition du Forum Hydrogen business for climate se tient à l’Axone de Montbéliard, les 8 et 9 novembre. Lire l'article

Défilement vers le haut