[L’été du vélo #7] Un challenge pour aller au boulot à vélo

L'association Vélocité du pays de Montbéliard organise la 4e édition du challenge Au boulot en vélo.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

Dernière étape de notre série estivale sur les vélos. Aujourd’hui, nous abordons le challenge créé par l’association du pays de Montbéliard Vélocité : Au boulot à vélo.

La rentrée est souvent l’occasion des bonnes résolutions. Comme pour la nouvelle année. « Cette année, je m’inscris au sport », entend-on. « Cette année, je fais plus si. Ou plus ça ! », prononce-t-on également. C’est le timing qu’a choisi l’association Vélocité Pays de Montbéliard, affiliée à la fédération des usagers de la bicyclette (Fub), pour lancer son challenge « Au boulot à vélo ». Le but est simple. « Inciter à modifier ses pratiques de déplacements et à utiliser le vélo pour les trajets domicile-travail des étudiants et salariés », indique le règlement de l’épreuve.

La 4e édition débute le 10 septembre et se termine le 30 septembre. Seuls les trajets effectués dans les limites de l’agglomération montbéliardaise sont comptabilisés. Chaque entreprise, collectivité ou association de plus de 2 salariés peut inscrire une équipe pour participer (règlement ci-dessous). Le challenge est aussi ouvert à des équipes d’étudiants, par formation, et à des équipes de travailleurs indépendants, par profession (coiffeur, médecin, commerçant…) et sur une zone géographique dédiée (rue, quartier, village…).

41 000 kilomètres en 2019

Les participants doivent se déclarer comme des usagers « novices », « occasionnels » ou « réguliers » de ce type de déplacement. Et le challenge intègre également les personnes qui utilisent le vélo en complément des transports en commun sur ce parcours domicile-travail. Chaque jour, les candidats inscrivent les kilomètres parcourus. « Des points seront attribués aux équipes pour chaque personne utilisant son vélo pour venir au travail ou se déplacer pour son travail : 1 point pour chaque trajet aller et retour pour des cyclistes occasionnels ou réguliers et 2 points pour des novices », détaille l’association dans son règlement. « Le calcul est alors la somme du pourcentage de participants venu au moins une fois en vélo par rapport au nombre de personnes de l’établissement ou de l’équipe, du nombre de points de trajets de l’établissement ou de l’équipe et du nombre moyen de kilomètres effectués par les participants de l’équipe ». Des points bonus sont aussi envisagés.

« Depuis le début de l’année, on entend beaucoup parler de vélo : dans la campagne municipale, lors de la crise sanitaire et du nouveau plan à vélo … alors nous allons inciter encore plus les personnes à profiter de cette « mode » pour essayer de se rendre à son travail à vélo », insiste l’association dans sa présentation de l’épreuve. C’est donc l’occasion de passer des mots aux actes. Et de tenir une promesse.

En 2019, 372 personnes ont participé au challenge. 41 000 kilomètres ont été parcouru dans l’agglomération, permettant d’économiser 8 tonnes de CO2 a calculé l’association.

Règlement du challent Au boulot à vélo

Ceci vous intéressera aussi
Le pays de Montbéliard peut accueillir des athlètes des JO 2024
Le pays de Montbéliard peut accueillir des athlètes des JO 2024

Paris accueille les Jeux olympiques 2024. | ©Rudy and Peter Skitterians de Pixabay Pays de Montbéliard Agglomération, labellisé en 2019 Lire l'article

Frédéric Barbier et Denis Sommer appellent « à la responsabilisation de tous les élus »
Frédéric Barbier et Denis Sommer appellent « à la responsabilisation de tous les élus »

Les deux députés La République en Marche du pays de Montbéliard, Denis Sommer et Frédéric Barbier, réagissent à la polémique Lire l'article

Pays de Montbéliard: les services maintenus à l’agglomération
La plupart des services demeurent en activité.

Les déchèteries restent ouvertes.| © Pays de Montbéliard Agglomération Pendant le confinement, l’organisation de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) est Lire l'article

« Il faut cliquer local » pour soutenir les commerçants

Ce nouveau confinement fragilise les commerces non-essentiels. Et il encourage une nouvelle fois la e-consommation. Mais les deux ne sont Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut