Les Haut-Rhinois ne pourront pas venir faire leurs courses à Belfort vendredi

Stationnement Belfort vendredi saint Alsaciens

En Alsace, les préfectures des deux départements ont renforcé les mesures de confinement pour le week-end pascal. Ainsi, la préfecture du Haut-Rhin interdit de faire ses courses au-delà de 10 kilomètres du lieu de confinement, pour éviter l’afflux habituel du vendredi saint dans le nord Franche-Comté.

(AFP)

En Alsace, les préfectures des deux départements ont renforcé les mesures de confinement pour le week-end pascal. Ainsi, la préfecture du Haut-Rhin interdit de faire ses courses au-delà de 10 kilomètres du lieu de confinement, pour éviter l’afflux habituel du vendredi saint dans le nord Franche-Comté.

Les mesures de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus vont être renforcées dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin à l’occasion du week-end de Pâques, ont annoncé mercredi les préfectures des deux départements. Les vacances scolaires de printemps commencent jeudi soir pour deux semaines en Alsace, où le vendredi saint est férié.

Comme Paris et plusieurs départements d’Ile-de-France, la préfecture du Haut-Rhin interdit « la pratique d’une activité sportive extérieure entre 11 h et 19 h », mais uniquement pendant le week-end pascal. Dans ce département, un des plus touchés de France par le coronavirus, « le préfet a décidé de n’autoriser les achats de première nécessité que dans les commerces situés à moins de 10 kilomètres du lieu de confinement » pour la journée de vendredi, selon le communiqué. Une mesure qui vise à empêcher les habitants du Haut-Rhin de venir faire leurs achats dans le nord Franche-Comté, comme ils le font fréquemment le vendredi saint, alors que petits commerces et grandes surfaces respectent traditionnellement ce jour férié en Alsace.

« Aller faire ses courses à plus de 10 kilomètres ce jour-là, en particulier dans les magasins du Territoire de Belfort, est interdit, pour éviter l’affluence dans ces magasins et ainsi limiter la diffusion du coronavirus », est-il précisé dans le communiqué de la préfecture du Haut-Rhin. Le préfet demande en outre à « chaque responsable de commerce, dont l’ouverture est autorisée, (d’afficher) clairement à l’entrée de son commerce le nombre de clients autorisés à être présents et les modalités de déplacement à l’intérieur du commerce permettant le respect des règles de distanciation sociale ».

Un seul adulte à la fois dans le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, les sorties pour les raisons habituelles (courses, travail) restent possibles, mais elles seront limitées à un seul adulte du 10 au 15 avril. Une mesure reconduite jusqu’à la fin des vacances en cas de prolongation du confinement.

« Alors qu’une forme de relâchement a pu être observée ces derniers jours et que la période des fêtes pascales et des vacances de printemps est de nature à entraîner une hausse des déplacements, la préfecture a décidé – en accord avec les élus locaux – de renforcer temporairement les mesures de confinement dans le Bas-Rhin », indique la préfecture dans un communiqué.

« Ainsi, les déplacements liés aux achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, aux achats de première nécessité mais aussi les déplacements brefs motivés pour la promenade, la pratique sportive ou les besoins des animaux de compagnie sont désormais limités à un seul adulte (éventuellement accompagné de mineurs de moins de 16 ans ou de personnes vulnérables) », poursuit la préfecture. « Ces déplacements ne doivent en aucun cas aboutir à un regroupement de personnes sur la voie publique même fortuit, qu’il soit mobile ou statique », précise-t-elle.

Ceci vous intéressera aussi
Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes
Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes

Depuis le 20 octobre, les entreprises peuvent accéder au formulaire de demande d’aides au titre du fonds de solidarité, à Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut