Le Territoire de Belfort et son patrimoine à l’honneur sur l’A36

Le conseil départemental du Territoire de Belfort a inauguré ce mardi les nouveaux panneaux touristiques qui trôneront le long de l’A36 pour valoriser le patrimoine culturel et naturel du département. Une animation signée Fred Van Deelen.

Eva Chibane

Le conseil départemental du Territoire de Belfort a inauguré ce mardi les nouveaux panneaux touristiques qui trôneront le long de l’A36 pour valoriser le patrimoine culturel et naturel du département. Une animation signée Fred Van Deelen.

La météo est ensoleillée ce mardi. Les différents acteurs du projet sont présents devant l’hôtel du conseil départemental pour inaugurer la toute nouvelle signalisation d’animation culturelle et touristique. C’est un projet qui a uni le Territoire de Belfort au groupe APRR durant 4 ans, jusqu’à sa finalisation ce mardi 1er juin. Dès cet après-midi, il sera possible d’apercevoir les panneaux sur l’autoroute A36.

« Galerie d’art à ciel ouvert »

Ce projet sur l’autoroute a l’ambition d’être une « galerie d’art à ciel ouvert », estime Philippe Nourry, président-directeur général d’APRR, devant l’hôtel du Département. APRR a embauché Fred Van Deelen, un illustrateur hollandais formé au Grafisch Lyceum Rotterdam. qui a déjà travaillé pour la SNCF, mais aussi pour des campagnes publicitaires de dans le milieu du luxe, comme avec les marques Jean-Paul Gautier ou Yves Saint-Laurent.

Le groupe lui a confié la mission de réaliser cinq panneaux, pour remplacer les anciennes signalisations, qui ont aujourd’hui plus de 40 ans. La mission de l’artiste était, selon le communiqué de presse du Département, de « traduire en images fortes ces sites remarquables, tout en respectant la contrainte d’une gamme de couleurs réduite ». Lors de l’inauguration, une reproduction taille réelle de l’un des panneaux a été dévoilée, sur la façade du bâtiment (retrouvez ci-dessous tous les panneaux).

[ En images ]

Panneaux réalisés par Fred Van Deelen

Valoriser le patrimoine en trois secondes

Cette signalisation répond à deux enjeux. Le premier est sécuritaire. Créés dans les années 1970, ces panneaux répondaient au besoin de rompre la monotonie des autoroutes, ressentie par les automobilistes. Sur autoroute, la limitation de vitesse est de 130 km/h. Le temps est très court pour animer l’automobiliste. Cela laisse « trois secondes pour percevoir le message d’un panneau associant visuel et texte » indique le communiqué de presse du Territoire de Belfort.

De ce rôle découle la seconde mission des panneaux : valoriser le patrimoine du département. Informationnels, ces panneaux mettent en avant la richesse culturelle et touristique du territoire. Ils indiquent les monuments, les sites remarquables à proximité. Le Lion de Belfort ou le ballon d’Alsace. Le site du Malsaucy ou la diversité des balades à vélo. Un véritable défi pour l’artiste qui a dû conjuguer efficacité visuelle et esthétisme pour plaire et retenir l’attention des automobilistes. Le choix final des visuels a été fait par l’équipe du réseau APRR, ainsi que par les acteurs chargés du patrimoine du Territoire de Belfort. S’ils retiennent l’attention de l’automobiliste, on espère aussi que les panneaux l’invitent à s’arrêter dans ce territoire. Cette installation coûte 106 000 euros au conseil départemental (notre article).

Une galerie à cinq thèmes

La signalisation mise en place est le fruit d’un travail de collaboration entre le groupe APRR, les gestionnaires et le Conseil départemental. Cette collaboration a été mise en place en 2019 et a permis de valoriser cinq thématiques.

  • Le Territoire de Belfort, niché entre lacs et montagnes, avec le ballon d’Alsace
  • Un Territoire d’évasion à la découverte d’espaces naturels magnifiques, à portée de main
  • Belfort, cité du lion, emblématique, au cœur du Territoire, avec la citadelle et son monument iconique
  • Malsaucy, détente et nature autour des activités nautiques et le renommé festival des Eurockéennes
  • Un Territoire de vélo accueillant l’Eurovélo 6 et la Véloroute Franco-Suisse, la FrancoVéloSuisse.
Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal