Le rire attendu aux Nuits d’été de Milandre à Boncourt

Les Nuits d’été de Milandre reviennent pour une 11e édition. Ce projet franco-suisse s’installe du 8 au 25 août dans les jardins de la mairie de Boncourt, avec la mise en scène d’une pièce de Feydeau, Tailleur pour dames.

Les Nuits d’été de Milandre reviennent pour une 11e édition. Ce projet franco-suisse s’installe du 8 au 25 août dans les jardins de la mairie de Boncourt, avec la mise en scène d’une pièce de Feydeau, Tailleur pour dames. Les représentations sont gratuites. L’adaptation est l’œuvre du Jurassien André Christe.

Delle, en France. Boncourt, dans la République et Canton du Jura, en Suisse. Elles sont voisines. Chacune d’un côté de la frontière. Mais ces deux cités ne vivent pas dos-à-dos. Elles vivent ouvertes l’une à l’autre et démontrent, quotidiennement, qu’une frontière n’est pas un lieu « au bout de », un cul-de-sac, mais bien un carrefour. Depuis 2002, la culture a pris fait et cause pour cette dynamique, en créant un événement transfrontalier, Les Nuits de Milandre. Un événement créé sous l’impulsion de Raymond Forni, alors maire de Delle, et de Hugues Plomb, alors maire de Boncourt. « Les deux communes, ainsi regroupées, marquent leur volonté réelle de gommer l’effet frontière, avec pour objectif d’obtenir un partage, une synergie culturelle, un enrichissement réciproque », explique l’organisation. Tous les deux ans, le spectacle se joue alternativement sur l’une ou l’autre commune. En termes d’organisation, ce songe estival s’appuie sur deux associations : l’une française, l’autre suisse. Question de lourdeurs administratives.

Le message moderne de Feydeau

Pour cette 11e édition, douze représentations sont au programme. Pour la première fois, l’événement sera organisé dans les jardins de la mairie de Boncourt. « Nous sommes en recherche permanente de changement, de surprise et de mise en valeur de certains sites historiques dans le seul but de vous dépayser le temps d’une belle soirée d’été », confie l’organisation.

Cette année, Les Nuits de Milandre mettent à l’honneur Feydeau et la pièce Tailleur pour dames. « Quand on aime le comique au théâtre, il n’y a pas mieux que Feydeau et sa mécanique implacable ! Ça virevolte à un rythme d’enfer, ça court, ça se cache, ça se débat. Et au-delà du rire, on perçoit le portrait acide d’une époque pas si éloignée de la nôtre… confie André Christe, le metteur en scène de cette pièce, portée par des comédiens amateurs, avant de poursuivre : Avec Tailleur pour Dames, Feydeau a écrit l’histoire d’un homme qui aime tendrement sa femme, mais aussi celle des autres. Si pour Rabelais « le rire est le propre de l’homme », chez Feydeau la drôlerie n’est que pour le spectateur. »

Les Nuits d’été de Milandre donnent donc rendez-vous au rire pour cette 11e édition. Mais la volonté est aussi de faire de cette pièce écrite à la fin du XIXe siècle, une pièce contemporaine, à l’image de son auteur. « Feydeau a écrit une histoire intemporelle. Notre adaptation se voudra (…) moderne s’adressant au public de notre époque. Ce vaudeville rassemble des personnages empiégés, ahuris, médusés, abasourdis, qui parent d’urgence au plus pressé, tétanisés par un continuel qui-vive », Pendant douze représentations, l’équipe des Nuits de Milandre donne rendez-vous au public avec l’Horloger du rire, pour reprendre l’un des surnoms de Feydeau.

  • Les Nuits de Milandre, du 8 au 25 août, à 21 h 15 les jeudis, vendredis et samedis, à 17 h le dimanche. Gratuit. Réservations, en France (Tél. : +33 7 81 42 92 49) ou en Suisse (Tél. : +41 77 493 84 56) – https://www.nuitsdemilandre.com/ – prévoir une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) pour passer la frontière ; disposer de la vignette autoroute suisse si vous vous rendez à Boncourt par la plateforme douanière située à la jonction de la R.N. 1019 et de l’A16.