Le nord Franche-Comté, capitale régionale du jazz ce week-end

Le centre régional du jazz organise la 3e édition de ses jazz session vendredi, avec des ateliers et des concerts. Autour de ce rendez-vous, la plateforme Jazz dans l’aire insuffle une dynamique. Exposition, concerts et bal swing sont au programme, jusqu’à dimanche.

Le centre régional du jazz organise la 3e édition de ses jazz session vendredi, avec des ateliers et des concerts. Autour de ce rendez-vous, la plateforme Jazz dans l’aire insuffle une dynamique. Exposition, concerts et bal swing sont au programme, jusqu’à dimanche.

« Il y en a plein pour les oreilles et pour les yeux », sourit François Lanneau, l’animateur de la plateforme Jazz dans l’Aire, qui regroupe dans le nord Franche-Comté une quinzaine de structures liées au jazz : festivals, salles, clubs ou conservatoires… À partir de ce jeudi soir et jusqu’à dimanche, les amoureux du jazz pourront profiter d’un exposition, d’ateliers et de concerts.

Cet évènement se structure autour de la 3e édition des Jazz session, un rendez-vous annuel du centre régional du jazz (CRJ). Vendredi après-midi, l’organisation régionale anime des ateliers au conservatoire Henri-Dutilleux. L’un des ateliers traite de la structuration et des financements, par exemple les subventions. L’autre aborde notamment les publics du jazz et la porosité avec les autres esthétiques. « Nous avons proposé au CRJ de venir à Belfort car nous mettions en place une dynamique de collectif autour du jazz », explique François Lanneau. Elle a pris le pli, lançant ainsi l’acte de naissance de Jazz dans l’aire. Vendredi soir, un concert est programmé à la galerie Cheloudiakoff (avec Cosmos, à 18 h) et un autre à La Poudrière (Lilas, Inicial et Fusion Jazz project) pour terminer cette journée du CRJ.

Une exposition au Moloco

Le Moloco, à Audincourt, accueille une exposition du photographe William Henrion, qui réalise un travail autour de l’univers du jazz. C’est « né de la découverte bouleversante des pochettes du label Blue Note dans son enfance. Adepte du laboratoire argentique, il aime mettre en avant la valeur artisanale de la photographie », explique le Moloco. La soirée se poursuit avec un ciné-concert, présentant le documentaire L’Enfer des pavés, évoquant la course cycliste Paris-Roubaix. Un show imaginé par le collectif Le Bloc.

Jeudi 30 janvier, vernissage à 18 h 30. Puis ciné-concert.

Un bal à la salle des fêtes

Les initiatives des acteurs du jazz ont permis de compléter le programme jazz du week-end. Samedi, au centre culturel et social de la Pépinière, l’association Jazz autour du Lion, animée par Thierry Vautherot, l’ancien directeur du Granit, lance sa saison de jazz, avec le concert de Fulvio Sinicco Quartet (entrée payante). Suivra une Jam session. « C’est une scène ouverte où les musiciens qui le souhaitent viennent improviser autour d’une grille d’accord et à partir de standards du jazz », explique François Lanneau.

Et dimanche, à partir de 15 h, à la salle des fêtes de Belfort, on organise un grand bal swing. Trois Jazz band (de Valdoie, Vesoul et Belfort) animeront la salle et les gens pourront danser. Chaque jazz band est composé d’une quinzaine de musiciens. Une école de danse de Besançon, avec des danseurs costumés, viendra également. Pas pour une démonstration, mais pour danser avec les gens et animer la piste. « Nous organisons un évènement que nous ne pourrions pas faire chacun de notre côté, remarque François Lanneau. C’est l’esprit de la plateforme Jazz dans l’aire. » L’évènement est gratuit et ouvert à tous. « Nous voulons rappeler aux gens que le jazz est accessible et festif et qu’il a un côté populaire », relève François Lanneau. Pendant quatre jours, le souffle du jazz va enivrer le nord Franche-Comté.

Défilement vers le haut