Le Département se met au vert aux Eurockéennes

Le Département du Territoire de Belfort met à disposition du festival des Eurockéennes le site du Malsaucy. Et la maison de l’Environnement, cœur du site, est un acteur majeur du festival, notamment dans sa volonté de préserver l’environnement.

La maison départementale de l’Environnement est installée au cœur du Malsaucy. L’écrin des Eurockéennes. Depuis 16 ans, elle est un partenaire essentiel du festival pour sensibiliser à l’environnement et accompagner le festival dans la recherche de solution. L’accent est mis depuis quelques temps sur les micro-déchets. « Ce sont ces petits déchets qui, à long terme, provoquent le plus de dégâts pour l’écosystème, notamment dans la pollution des sols et des eaux de surface », rappelle le Département dans dossier de presse.

Selon les estimations, on évoque 300 à 500 000 mégots produits pendant les quatre jours du festival. « [Ils] sont constitués d’une fibre plastique non biodégradable et un mégot contient jusqu’à 2 500 substances chimiques, constate le conseil départemental, avant de poursuivre : La plupart de ces molécules sont toxiques et viennent très rapidement polluer l’eau par ruissellement lorsque les mégots se retrouvent au sol. »

5 jours pour remettre en état

Les services du Département préparent le site à travers l’entretien du terrain ou la mise en route des réseaux d’assainissement ou d’eau. Après le festival la remise en état du site se fait « en 5 jours seulement à partir du dernier concert », prévient le dossier de presse. L’engazonnement est par exemple assuré par la mise en place de rouleaux de gazon. Selon les années, on ne remet rien ou on déroule plusieurs milliers de mètres carrés de gazon de placage.

300 cendriers

En 2018, un effort a été mis sur ces micro-déchets, que sont les mégots, les bouchons d’oreille ou les petits emballages. Une brigade intervenait même pour installer des cendriers un peu partout sur le festival, là où on ne s’y attendait pas ! C’était le dispositif No mégots au Malsaucy. Les mégots collectés sont ensuite valorisés par une usine spécialisée (MéGO). 300 cendriers sont ainsi disposés sur le site et des cendriers de poche sont distribués gratuitement aux festivaliers. Sur les autres déchets, la maison de l’Environnement soutient les actions du festival : interdiction de la vaisselle plastique dans les stands, eco-cup ou encore suppression des bouteilles plastiques

Pendant le festival, la structure départementale propose des animations de sensibilisation, afin d’attirer l’attention sur « la beauté, la fragilité et la résilience des espaces naturels ». Le Bouquet du festivalier permet par exemple de sélectionner des fleurs sauvages et de les goûter, avec Jean-François Dussart, ethno-botaniste. On pourra, comme à Woodstock, confectionner des couronnes de fleurs avec Aurore Grillot. L’Agence française pour la biodiversité proposera aussi des conférences, des débats ou encore des ateliers.

30 ans après la première édition du festival du Ballon, un effort particulier est mis sur les actions de sensibilisation au respect de l’environnement. Pour pérenniser cet écrin singulier.

  • Les Eurockéennes de Belfort, les 4, 5, 6 et 7 juillet. Programmation complète, renseignements et billetterie sur le site du festival.

Eurockéennes pour tous

Depuis de nombreuses années, les Eurockéennes de Belfort s’engagent pour améliorer l’accueil des personnes en situation de handicap. Le transport en joëlettes, l’espace All Access ou la mise en place du bar sourd témoignent de cet engagement. Deux agents de la maison départementale des personnes handicapées MDPH), seront également présents pour assurer l’interprétariat auprès des festivaliers sourds et malentendants durant les Eurockéennes, en langue des signes française. « Pour cette 31e édition, on retrouvera de la cyclo-danse (danse en fauteuil), mais également du chant signe (en langue des signes) et un photo call. Le concert de Jeanne Added, le vendredi 5 juillet, sera filmé en 360° afin de permettre sa retransmission dans des casques immersifs de réalité virtuelle », indique le Département. Le public de l’espace All Access pourra se retrouver virtuellement sur scène grâce à cette technologie unique. Le concert sera rediffusé le samedi 6 juillet au centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier à Héricourt, comme l’an passé avec le concert de Pihpoh.