La Necronomi’Con revient en force pour sa 4e édition 

La quatrième saison de la Necronomi’Con se tiendra les 30 avril et 1 mai. Un événement dont Le Trois est partenaire. 

La quatrième saison de la Necronomi’Con se tiendra les 30 avril et 1 mai. Un événement dont Le Trois est partenaire. Après une annulation, et un report, tout le monde se réjouit du retour de l’événement. Stéphane Laurent, président de l’association, répond à 3 questions sur ces deux journées à venir.

Comment donner envie à un public profane de venir ?

La Necronomi’Con est une convention geek sur deux jours. Un salon consacré aux cultures populaires : autant pour les mangas, les jeux vidéo, la BD, le cinéma, les séries, le cosplay. C’est un festival adapté à tout âge. On peut venir entre amis, en famille, avec les enfants. C’est gratuit pour les moins de 10 ans. Il faut juste que les enfants n’aient pas peur de croiser Dark Vador dans une allée !

En plus, sur place, nous retrouverons trois acteurs de la série Kaamelott. Mais aussi la championne de France 2021 de cosplay. Nous organisons une manche de coupe de France Cosplay qualificative pour la région Bourgogne-Franche-Comté avec un jury de très niveau ! En tout, nous retrouverons 87 stands, 60 exposants, avec une vingtaine de stands dédiés à des animations gratuites qui auront lieu tout le week-end. De quoi s’amuser. 

Quels types d’animation va-t-on retrouver ?

Des tournois de jeux vidéo, des tournois de jeux de cartes, des animations sur scène (sabre laser, cosplay), des initiations à la danse japonaise, des initiations au sabre laser. Mais aussi un spectacle de tambour japonais absolument incroyable. Cette année, comme nous accueillons les acteurs de Kaamelott, nous avons mis l’accent sur le médiéval. Deux compagnies seront présentes et feront des démonstrations d’armes, de combats… Organiserons des lancées de couteau. 

Comme je le disais, toutes ces animations seront gratuites à l’intérieur. Mais il vaut mieux prendre ses places à l’avance car elles sont moins chères et cela évitera la queue à l’entrée. Le samedi après-midi, nous aurons le concours de cosplay qui risque d’ameuter beaucoup de monde.  Si les gens veulent gagner en confort, il faut venir plus tôt ou plus tard. Nous espérons avoir environ 8 000 personnes cette année. 

« Cette année, comme nous accueillons les acteurs de Kaamelott, nous avons mis l’accent sur le médiéval. »
Stéphane Laurent

8 000 personnes cette année…Comment le projet a démarré et combien de personnes sont venues la première année ? 

Je suis prof à la fac pour une licence dans l’événementielle. Chaque année, des étudiants doivent monter des événements fictifs et créent des food trucks, des restaurants solidaires, des festivals, des salons. Cette année, certains ont inventé un salon du voyage insolite qui a même intéressé le parc des expositions de Mulhouse. En 2017, Élodie, une élève, est arrivée avec son groupe à la soutenance en proposant une convention geek à Belfort. Tout de suite, je me suis dit que c’était une vraie idée à développer. Cela faisait plusieurs années que je me disais qu’on devrait avoir notre événement à Belfort.Quelques mois après, nous nous sommes lancés dans ce projet fou ! Et nous en avons fait un objet pédagogique pour les élèves suivants. Chaque année, un groupe d’étudiants bosse sur le montage.

 C’est une super histoire. Dans les bénévoles, il y a des anciens de la licence. On est tous très content de se voir. C’est très rassembleur. Et ça a marché dès la première année ! J’étais parti en me disant que 1 500, 2 000 personnes, ce serait pas mal… Finalement, nous avons eu 6 000 personnes. Ça a été une sacrée surprise ! On a aussi découvert un monde avec des amateurs, des illustrateurs, des professionnels, des youtubeurs. Cette fois, nous arrivons sur la 4e édition et on espère qu’elle sera belle, pour marquer le coup. Car après, pour la 5ème, il va falloir faire encore plus fort pour l’édition anniversaire !

Place en pré-vente ici. Horaires : 10h-20h le samedi. 10h-19h le dimanche. L’ AtraXion – Parc des expositions de Belfort à Andelnans.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal