Hydrogène : le permis de construire du centre de certification Isthy délivré

Perspective du centre d’essais et de certification des systèmes de stockage hydrogène Isthy à Fontaine.

Le permis de construire du centre d’essais et de certification des systèmes de stockage hydrogène Isthy vient d’être délivré par la mairie de Fontaine. Les travaux débuteront au premier semestre 2021, à l’Aéroparc de Fontaine.

Le permis de construire du centre d’essais et de certification des systèmes de stockage hydrogène Isthy vient d’être délivré par la mairie de Fontaine. Les travaux débuteront au premier semestre 2021, à l’Aéroparc de Fontaine.

C’est une pierre essentielle du nord Franche-Comté version « hydrogène » qui vient d’être posée. Le permis de construire du centre d’essais et de certification des systèmes de stockage hydrogène Isthy vient d’être délivré par la mairie de Fontaine. Les travaux de ce projet de 2 000 m2, porté par Rougeot Énergie, doivent débuter au premier semestre 2021. Sortira de terre, à l’Aéroparc de Fontaine, un organisme certificateur aux référentiels mondiaux des systèmes de stockage hydrogène.

« Imaginé par Emmanuelle Andreani, architecte (agence SIZ’-IX), ce bâtiment à très faible impact environnemental sera dédié́ aux départements administratifs et techniques. Cinq cellules extérieures seront également réalisées pour assurer les essais sous gaz, sous pression et mécaniques des équipements stationnaires, embarqués et transportés », détaille Rougeot énergie dans son communiqué de presse. Rougeot énergie est une jeune filière du groupe bourguignon Rougeot, connu dans l’univers des travaux publics. Depuis plusieurs mois, cette filière s’investit particulièrement dans la dynamique hydrogène.

Indépendance

« Isthy réalisera ses essais, ses certifications en toute indépendance et impartialité pour le compte de constructeurs, d’équipementiers et industriels français et internationaux », poursuit l’industriel. Isthy est l’un des 29 projets inscrits dans le dispositif Territoire d’innovation, pour lequel le nord Franche-Comté a été retenu, avec le projet « Transformation d’un territoire industriel ». L’un des 24 projets retenus en France. Dans le secteur, les 29 projets représentent un investissement de 69 millions d’euros ; l’État doit concourir à hauteur de 15 millions d’euros, avec des subventions et des investissements. Ce centre de certification est installé à 34 km de Bavans, où prend place le centre mondial de recherche sur les réservoirs du groupe Faurecia.

« Le centre Iisthy se veut collaboratif et mettra à disposition ses équipements, ses connaissances industrielles et son expertise, au service des organismes de recherche publics ou privés, et de la formation », indique également Rougeot Énergie, qui s’associe à Tandem et à la Banque des Territoires pour réaliser ce projet.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : encore des créneaux de vaccination à Lachapelle-sous-Chaux, Novillars, Châtenois-les-Forges, Rougemont-le-Château et Fontaine
Ouverture du centre de vaccination de Giromagny, ce mardi 19 janvier 2021.

Vaccination contre la covid-19, à Giromagny. | ©Préfet 90 Le centre de vaccination mobile poursuit sa mission. Il reste une Lire l'article

Amazon confirme un entrepôt du dernier kilomètre à l’Aéroparc de Fontaine

Amazon s’installe dans le Territoire de Belfort. Le géant américain confirme son implantation à l’Aéroparc de Fontaine, avec une plateforme Lire l'article

McPhy choisit Belfort pour son usine d’électrolyseurs

Dans un communiqué publié très tôt ce jeudi matin, l’industriel McPhy confirme avoir présélectionné Belfort pour installer son usine d’électrolyseurs. Lire l'article

Départementales : Christian Rayot et Isabelle Mougin veulent conserver à gauche le canton de Grandvillars

Au centre, Isabelle Mougin et Christian Rayot, candidats titulaires dans le canton de Grandvillars. | ©Le Trois – TQ En 2015, Christian Lire l'article

Défilement vers le haut