Haute-Saône: un pyromane reconnaît huit incendies criminels dans son village

Un homme de 54 ans, soupçonné d’être un pyromane et d’avoir provoqué plusieurs incendies volontaires dans son village, a été interpellé mardi à Broye-les-Loups-et-Verfontaine (près de Gray) par les gendarmes.

L’individu, sans profession, a été interpellé « quasiment en flagrant délit » par les gendarmes de la brigade de recherches de Vesoul, a-t-on précisé de même source. En garde à vue, il a reconnu être l’auteur de huit incendies criminels, dont l’un d’un hangar lui appartenant, sur quatorze sinistres dénombrés dans son village depuis le 10 octobre 2013. Le quinquagénaire a été appréhendé alors qu’un nouvel incendie s’était déclenché, mardi à 16H00, et que les gendarmes étaient sur place pour leur enquête. L’homme a été trouvé en possession d’un briquet.

Une information judiciaire a été ouverte par le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic, pour « destruction par moyen dangereux du bien d’autrui ». Selon le parquet, le suspect aurait agi « par pulsion ». « Ses explications sont confuses, il n’avait pas d’animosité particulière envers la population », a-t-on ajouté, précisant qu’il était connu pour des violences conjugales.

Ceci vous intéressera aussi
Législatives : le Rassemblement national bouscule le nord Franche-Comté

Les candidats du Rassemblement national (RN) seront présents au second tour des élections législatives dans les 5 circonscription du nord Lire l'article

Les coups de cœur d’À la conquête de l’Est #2

Une fois par mois, Cécile et Lucie, du blog À La Conquête de l’Est nous confient leurs coups de coeur Lire l'article

Haute-Saône : les voitures-radars privées sillonneront les routes dès le 17 janvier

Les voitures-radars privées commencent leur travail ce lundi 17 janvier. | ©Pexels de Pixabay Le dispositif des voitures-radars sera assuré Lire l'article

Haute-Saône : l’ex présidente des anciens combattants s’invente des décorations et une fausse mort

Vie militaire prestigieuse et décorations: l'ancienne présidente de l'Union nationale des combattants de la Haute-Saône (UNC 70) avait tout inventé. Lire l'article

Défilement vers le haut