Haute-Saône : les restrictions d’usage de l’eau sont levées

Le Rahin, au coeur de Ronchamp, en Haute-Saône.

La situation hydrologique permet à la préfecture de la Haute-Saône d’abroger l’arrêté restreignant les usages de l’eau. La préfecture appelle toutefois à la vigilance ; des communes sont toujours ravitaillées.

La situation hydrologique permet à la préfecture de la Haute-Saône d’abroger l’arrêté restreignant les usages de l’eau. La préfecture appelle toutefois à la vigilance ; des communes sont toujours ravitaillées.

« Les épisodes pluvieux liés à la tempête Alex ont amené entre 40 et 80 mm d’eau. Le cumul des pluies de ce début d’automne est pour l’instant excédentaire », apprécie la préfecture de Haute-Saône dans un communiqué de presse. Les cours d’eau ont pu se remettre à niveau. Les indices d’humidité des sols restent cependant « inférieurs aux normales de saison », prévient la préfecture. « Le niveau des nappes réagit cependant très lentement. Elles ne remontent que très légèrement et quelques communes ont encore des difficultés d’alimentation en eau potable, nécessitant un approvisionnement par camion-citerne », détaille le communiqué de presse.

Cette amélioration hydrologique conduit la préfecture à lever les restrictions des usages de l’eau, dont le niveau crise avait été déclenché le 11 septembre. « Il convient donc de rester prudent et de maintenir une vigilance particulière pour les usages de l’eau », invite la préfecture.

Attention au vidange des plans d’eau

La période de reproduction des salmonidés va débuter dans les cours d’eau de 1re catégorie. « Mais du fait de la sécheresse estivale, aggravée par les réitérations successives de ces dernières années, ces cours d’eau restent très fragiles et vulnérables d’un point de vue environnemental, et notamment vis-à-vis des vidanges de plans d’eau, alerte la préfecture. Aussi, pour éviter tout désordre sur ces milieux naturels fragilisés, il est recommandé aux propriétaires d’étangs en liaison avec des cours d’eau de 1re catégorie, de repousser les vidanges après le 1er avril2021, et en tout état de cause, d’avoir une vigilance accrue sur les conditions de vidange qui doivent s’accompagner des précautions adaptées ».

Les vidanges de plan d’eau nécessite une déclaration préalable à la police de l’eau, du service environnement et risques de la direction départementale des territoires (ddt-eau@haute-saone.gouv.fr)

PUB
Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : la Haute-Saône aussi renforce ses mesures
Une femme porte le masque dans la rue, pour lutter contre l'épidémie de la covid-19.

À la suite de la publication du décret d’application de l’état d’urgence sanitaire, la préfecture de Haute-Saône applique également un Lire l'article

Confinement : la chasse de régulation autorisée en Haute-Saône, dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs
Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés.

Le nouveau confinement a été décrété au cœur de la saison de chasse. Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire Lire l'article

Assassinat de Samuel Paty: trois nouveaux suspects mis en examen, dont un en Haute-Saône
Samuel Paty a été assassiné le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Deux hommes et une mineure de 17 ans sont soupçonnés d'avoir échangé des messages avec l'assaillant via un groupe de Lire l'article

Haute-Saône: la justice annule une autorisation d’agrandissement d’un élevage de vison
Vison - Image par Derek Naulls de Pixabay

Un exploitant installé à Montarlot-lès-Rioz prévoyait de porter son élevage de moins de 2000 à 7700 visons d'Amérique. L'association Combactive, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut