General Electric : 764 nouvelles suppressions de poste dont 89 à Belfort

General Electric demande à ses sous-traitants de baisser leurs prix de 20% pour faire face à la crise consécutive au covid-19.

Le quotidien Libération annonce ce matin un nouveau plan social au sein de General Electric. 764 suppressions de postes dans les branches Hydro et Grid devraient être annoncées aujourd’hui.

Le quotidien Libération annonce ce mercredi matin un nouveau plan social au sein de General Electric. 764 suppressions de postes dans les branches Hydro et Grid devraient être annoncées aujourd’hui.

L’info est publiée en exclusivité ce matin par nos confrères du quotidien Libération. General Electric devrait encore tailler dans ses effectifs français, à hauteur de 764 postes.

Selon les informations obtenues par Libération, « un comité de groupe européen de l’entité GE Renewable Energy, présidée par Jérôme Pécresse, est convoqué ce mercredi matin à Grenoble (Isère), où sont localisées les activités industrielles historiques de GE pour l’hydroélectricité. A l’ordre du jour, la réunion «R1» pour évoquer un projet de restructuration des activités renouvelables, qui devrait se traduire par 1 225 suppressions de postes en Europe, dont 618 en France, et la fermeture du site de GE Grid Solutions à Villeurbanne (Rhône). »

146 postes à Belfort

Dans le décompte des suppressions d’emplois, Belfort pourrait être touchée à hauteur de 146 postes. La direction de General Electric n’a pas démenti. «Les divisions GE Grid Solutions et GE Hydro Solutions sont chacune confrontées à une dynamique de marché complexe et génèrent des pertes financières importantes », cite notre confrère, qui a sollicité la direction de l’entreprise. La bombe lancée par Libé, nul doute que confirmation, précisions et réactions se succèdent aujourd’hui.

 

Les réactions

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal