Gaussin achète 10 Bluebus à Bolloré pour les transformer en véhicules autonomes

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

Gaussin accélère sur l’hydrogène (notre dossier complet). Mais aussi sur les véhicules autonomes. Il vient d’acquérir 10 Bluebus de 6 mètres, électriques, auprès de Bolloré, pour les transformer en véhicules autonomes.

En octobre 2019, Gaussin signait un partenariat avec le Paris Saint-Germain pour fournir des véhicules autonomes sans chauffeur et 100 % électriques destinés au transport en commun et le transport de marchandises, pour le futur camp d’entraînement du PSG qui doit ouvrir ses portes en 2022.

Quelques semaines plus tard, on retrouve les stars du ballon rond du club parisien – notamment Kylian Mbappé, Angel Di Maria, Presnel Kimpembe – dans un spot vidéo. Ils sont justement transportés par un Bluebus autonome aux couleurs du PSG et de Gaussin. On aperçoit l’ancien attaquant du PSG, Eric Maxim Choupo-Moting se demander où est le chauffeur ! Et Kylian Mbappé de lui répondre : « Il n’y a pas de chauffeur, mon gars ! »

Acquisition de la technologie de conduite autonome

Gaussin vient donc d’acheter 10 Bluebus 6 mètres électriques au groupe Bolloré. Ce bus est commercialisé depuis 2012 et est utilité dans soixante agglomérations, réparties dans huit pays. « D’une capacité de 22 personnes, le BB6M embarque 90 kW/h de batteries et peut rouler jusqu’à 50 km/h », indique Gaussin dans un communiqué de presse. « L’objectif (…) est de transformer les Bluebus en véhicules autonomes pour des applications sur route que le groupe va commercialiser », poursuit l’industriel. Au mois de septembre, Gaussin avait signé un accord de distribution exclusif de ce modèle au Qatar, en Turquie, aux Émirats-Arabes-Unis, à Oman, au Koweït, à Bahreïn et en Israël, mais aussi un accord de distribution non-exclusif dans le reste du monde, sauf en France.

En parallèle, Gaussin a acquis complètement le système de conduite autonome, dont les codes sources d’un géant de l’ingénierie automobile. « L’opération va permettre à Gaussin de renforcer sa technologie dans ce domaine et de déployer rapidement des solutions sécurisées et clés en main d’automatisation des flux en milieux fermés et route publique », explique le communiqué de presse. « Nos premiers succès dans le domaine de la mobilité intelligente justifient pleinement une accélération », commente Christophe Gaussin, le p-dg.

La semaine dernière, Gaussin a reçu une subvention de 993 786 euros de l’État, au titre du fonds de modernisation des secteurs de l’automobile et de l’aéronautique (notre article).

Ceci vous intéressera aussi
Ces associations inquiètes de perdre des jeunes retraités 

Plusieurs associations du nord Franche-Comté sont inquiètes du projet de réforme qui propose de faire passer de 62 à 64 Lire l’article

Le fonds Vert doit aider les collectivités à financer leurs transitions

L’État a lancé le fonds Vert, pour accélérer la transition écologique et énergétique et soutenir les collectivités territoriales dans leurs Lire l’article

Jura : une mère et son bébé blessés à l’arme blanche, le suspect en soins psychiatriques

L'homme soupçonné d'avoir poignardé dans le Jura une mère et son bébé de deux mois a été placé en soins Lire l’article

Cravanche : Solar Impulse labellise les dalles de Purple

La fondation Solar Impulse vient de labelliser la solution des dalles perméables et recyclables de Purple alternative surface. Une entreprise Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal