Ferroviaire : reprise progressive de la production chez Alstom

L'activité des usines françaises du constructeur ferroviaire Alstom a repris progressivement ces deux dernières semaines.

L’activité des usines françaises du constructeur ferroviaire Alstom a repris progressivement ces deux dernières semaines, l’objectif étant d’atteindre « plus de 80% » de la production début mai, a indiqué l’entreprise jeudi.

(AFP)

L’activité des usines françaises du constructeur ferroviaire Alstom a repris progressivement ces deux dernières semaines, l’objectif étant d’atteindre « plus de 80% » de la production début mai, a indiqué l’entreprise jeudi.

Le groupe avait fermé ses 13 sites français dans les premiers jours du confinement, maintenant des activités telles que la maintenance et les pièces de rechange. « On est à 50 %, à peu près, de l’activité de production cette semaine » dans tous ces sites, a expliqué un porte-parole à l’AFP. « On va monter progressivement pour atteindre plus de 80% début mai. »

Une remontée à 100% « dépend de facteurs qu’on ne maîtrise pas complètement comme le pourcentage d’absentéisme lié à la garde d’enfants ou les arrêts maladie », a-t-il noté. Quelque 60% des effectifs n’ont pas cessé de travailler à distance, y compris dans les sites de production, a remarqué le porte-parole: les fonctions support, l’ingénierie, les achats…

Référentiel sanitaire

Pour faire repartir ses sites industriels, Alstom a préparé « un référentiel sanitaire » avec les partenaires sociaux « pour définir les spécificités de l’application des recommandations des autorités pour nos activités, pour rappeler évidemment le respect des gestes barrières, et voir poste par poste comment revoir l’organisation du travail », pour gérer les flux, décaler les horaires, aménager les espaces de restauration ou définir des procédures spécifiques de nettoyage, a-t-il détaillé.

Les spécificités de l’industrie ferroviaire, avec de vastes ateliers peu denses, font que les mesures de distanciation n’affectent pas nécessairement la productivité, a d’ailleurs remarqué le porte-parole.

La direction devrait être en mesure d’évaluer l’impact sur la production – y compris pour les usines à l’étranger, dont la plupart sont concernées par des mesures de confinement – lors de la présentation des résultats annuels d’Alstom le 12 mai, selon lui.

Ceci vous intéressera aussi
Les trois bons plans des conquérantes #5

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l'article

Belfort : un blocus fige les usines de General Electric

Des salariés de l’entité nucléaire de General Electric à Belfort bloquent le site depuis ce mardi. La tension est à Lire l'article

Belfort : pour le corps enseignant, “la coupe est pleine”

Les enseignants étaient en grève ce jeudi 13 janvier. Près de 300 personnes ont manifesté leur colère à Belfort face Lire l'article

Belfort : les 3 principaux projets portés par la Ville en 2022

Lors de ses vœux à la presse en ce début d’année, le maire a rappelé les projets qui allaient marquer Lire l'article

Défilement vers le haut