Eurockéennes : le concert de Muse, annulé cette année, repoussé à 2022

L'annulation de l'édition 2020 des Eurockéennes, à cause du nouveau coronavirus, fragilise la pérennité du festival.

Le festival des Eurockéennes de Belfort a annoncé jeudi que le concert phare du groupe de rock britannique Muse serait maintenu comme tête d’affiche lors de son édition 2022, après l’annulation des « Eurocks » cet été en raison des contraintes liées à la situation sanitaire.

Avec l’AFP

Le festival des Eurockéennes de Belfort a annoncé jeudi que le concert phare du groupe de rock britannique Muse serait maintenu comme tête d’affiche lors de son édition 2022, après l’annulation des « Eurocks » cet été en raison des contraintes liées à la situation sanitaire.

« À l’arrivée des beaux jours, du plaisir retrouvé des terrasses et des signes d’amélioration de la situation sanitaire, l’équipe des Eurockéennes de Belfort est très heureuse de vous annoncer le report du concert exceptionnel de Muse au dimanche 3 juillet 2022 », ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

Initialement programmé du 1er au 4 juillet (notre article) avec comme têtes d’affiche Muse (lors d’un concert organisé en marge, le dimanche soir, avec une billetterie parallèle), DJ Snake ou encore Massive Attack, le festival de rock a été annulé pour la deuxième année consécutive, victime de l’épidémie de Covid-19. Le concert de Muse devait être l’unique date de la bande de Matthew Bellamy en France et le plus gros cachet de l’histoire du festival, créé en 1989.

« Qui mieux que Muse, l’un des plus grands groupes de rock du monde, dont le festival a suivi les tout premiers pas, comme symbole de cette renaissance ? » ont indiqué les organisateurs. Depuis sa formation en 1994, Muse a sorti huit albums studio et vendu plus de 20 millions de disques. Le dernier concert du trio sur les rives de l’étang du Malsaucy, où se tiennent traditionnellement les Eurockéennes, s’est tenu en 2006.

Ceci vous intéressera aussi
Alain Fousseret, l’écologie en partage

C’est un pionnier de l’écologie politique qui s’en est allé subitement. Alain Fousseret, ancien vice-président du conseil régional Franche-Comté, est Lire l’article

La pive, cette monnaie locale qui se développe dans le Territoire de Belfort

Redonner du sens à l’économie. Promouvoir une économie locale et circulaire. C’est le but de la pive, une monnaie locale Lire l’article

Les Fake news : la construction d’une autre réalité [vidéo]

Les Fake news inondent nos réseaux à une échelle jamais vu et avec une rapidité qu’il est très difficile de Lire l’article

40 communes du nord Franche-Comté ont un fort potentiel radon dans leur habitat

Le pôle métropolitain, après une étude de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propose aux communes potentiellement soumises à Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal