Eurockéennes : la poursuite du festival sera décidée vendredi

Un premier bilan fait état de 7 blessés, dont une personne a été transférée à l’hôpital Nord-Franche-Comté, indique la préfecture, à la suite du violent coup de vent qui s’est abattu sur le site des Eurockéennes, juste après l’ouverture. La première soirée est annulée. Les autres sont en suspens.

Un premier bilan fait état de sept blessés; une personne a été transférée à l’hôpital Nord-Franche-Comté, indique la préfecture, à la suite du violent coup de vent qui s’est abattu sur le site des Eurockéennes, juste après l’ouverture, ce jeudi 30 juin. La première soirée est annulée. Les autres sont en suspens.

Le coup de vent a été très soudain confirme le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini, lors d’un point presse tenu en début de soirée, à la suite de l’évacuation du site. Cinq minutes avant, on pensait que le site serait épargné et que la tempête passerait à côté, d’après les rapports météo dont ils disposent, confie le représentant de l’État. « On veille au plus près », assure-t-il, tout en précisant que la météorologie n’est pas « une science exacte ». Le département avait été placé en vigilance orange, ce jour, par Météo France. Les organisateurs et les services de l’État échangent de manière « très fréquente » avec Météo France. « Une personne est détachée en permanence pour veiller », complète également Raphaël Sodini.

Le premier coup de vent a entrainé la chute d’un chapiteau à l’entrée du site, occasionnant sept blessés. Un blessé a été transporté à l’hôpital Nord Franche-Comté, « possiblement avec des multiples fractures », a précisé le représentant de l’État. L’Est Républicain évoque un bilan de treize blessés, de la part des pompiers. Météo France prévoyant d’autres coups de vent dans la soirée, il a été décidé d’annuler les concerts de ce jeudi 30 juin. Selon les estimations des autorités, il y avait 1 500 personnes sur le site du festival et 2 500 au camping.

[ En images ]

Photos prises par Le Trois – Sam Coulon

Numéro d'urgence

Une visite de sécurité sera menée ce vendredi pour savoir « si les conditions d’une reprise » sont réunies. Le coup de vent a pu « fragiliser » des infrastructures confirme le préfet. Il faut les vérifier pour ne pas mettre en danger les festivaliers. Des arbres sont couchés. « Si les conditions de sécurité ne sont pas réunies, une annulation est toujours possible, mais ce n’est pas notre souhait », a déclaré le préfet.  Des dégâts ont par ailleurs été constatés sur la grande scène. Pour le moment, le département ne devrait plus être classé en vigilance orange, ce vendredi. D’autres dégâts ont été observés dans le département, notamment un arbre tombé sur l’A36, à hauteur de Perouse.

Un gymnase sera ouvert à Belfort pour les naufragés. Les campeurs vont pouvoir s’abriter dans le hangar des Eurockéennes, à proximité du camping. « Nous les appelons à le rejoindre », indique le préfet. Le reste du site a été évacué « sans difficulté ». « Nous sommes tous un peu triste de ne pas reprendre ce jour », confie également Raphaël Sodini. Les éditions 2020 et 2021 ont été annulées à cause de la pandémie de covid-19. Cette 32e édition est attendue avec beaucoup d’impatience. L’annulation de cette première soirée est déjà un coup dur. Sur les réseaux sociaux, le festival reçoit de nombreux messages de soutien. « Force à toute l’équipe des Eurockéennes. On pense à vous » a notamment tweeté le festival des Vieilles Charrues.

Les autorités mettent en place un numéro d’urgence pour les festivaliers qui auraient des problèmes d’hébergement : 06 48 20 61 08. La préfecture « remercie les nombreux terrifortains qui ont proposé spontanément des hébergements ».

Ceci vous intéressera aussi
Damien Meslot : « Avec cette décision du FCSM, le pôle métropolitain se construit »

Le choix du FC Sochaux-Montbéliard (FCSM) d’installer son futur centre de performances dans le Territoire de Belfort n’est pas sans Lire l’article

Le FC Sochaux-Montbéliard achète 87 ha à la JonXion pour bâtir son avenir

Le football-club Sochaux-Montbéliard vient d’acquérir un terrain de 87 ha à l’espace Médian, près de la gare TGV. Il accueillera, Lire l’article

Montbéliard : les étudiants de l’UFR-STGI innovent pour leurs projets de fin d’étude

Ils sont destinés à devenir chef de projet multimédia. Jeudi 26 janvier, onze étudiants de l’UFR STGI ont présenté publiquement Lire l’article

Belfort : les archives recherchent des volontaires pour entraîner un logiciel

Les archives de la Ville de Belfort recherchent des volontaires pour entraîner un logiciel de reconnaissance automatique d’écriture manuscrite, basé Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal