Belfort : le dispositif Agrilocal 90 monte en puissance

Huit producteurs locaux du dispositif Agrilocal 90 ont animé un marché dans les locaux de la résidence de la Miotte, ce mercredi. L’objectif était de regrouper les utilisateurs de cette plateforme favorisant les circuits courts en restaurations collectives. Une plateforme qui monte en puissance.

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de La Miotte est inscrit dans le dispositif Agrilocal 90 depuis l’été 2016. Depuis le 1er janvier, la cuisine de la résidence a commandé pour 21 000 euros de victuailles sur la plateforme mettant en relation les restaurations collectives du territoire avec les producteurs locaux. Grâce à ce système de mise en relation simplifiée, les restaurations collectives peuvent acheter des produits laitiers, des œufs, de la viande ou encore des légumes locaux. « Cette plateforme permet, d’une part, aux acheteurs publics de passer leurs appels d’offre via internet dans le respect de la commande publique et d’autre part, aux producteurs locaux de répondre aux appels d’offres qui leurs sont destinés », précise le dispositif sur son site Internet.

Huit des 32 producteurs que compte Agrilocal 90 étaient ce mercredi à la résidence de la Miotte afin de rencontrer l’un de leurs acheteurs, dans le cadre de la journée Agrilocal d’automne. Un mini marché a été installé afin que chacun puisse présenter ses produits sur son stand. Le but : tisser une relation de confiance.

148 000 euros commandés en 2017

Ce dispositif a été lancé en 2014, sous la précédente mandature. Mais depuis 3 ans, le nombre de fournisseurs utilisateurs de la plateforme a progressivement augmenté. Ils viennent du Territoire de Belfort, de Haute-Saône, du Doubs et des Vosges. On compte également 13 acheteurs : 9 collèges, 1 lycée, 1 maison de retraite et deux régiments du ministère de la Défense. « La perspective principale est de poursuivre la montée en puissance d’Agrilocal dans le département, notamment pour le maraîchage. Nous voulons soutenir une agriculture de proximité et raisonnée, pour améliorer la qualité nutritionnelle des repas servis à nos collégiens, nos aînés et nos militaires. En cette période de crise profonde pour le monde agricole, il est fondamental d’être aux côtés des producteurs de notre département, qui font, au quotidien, un travail remarquable », relèvent Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort, et Marie-Claude Chitry-Clerc, vice-présidente en charge de l’environnement et vice-présidente du dispositif à l’échelle nationale.

Selon des données du Département, en 2017, 41 tonnes de produits ont été commandés via Agrilocal 90, soit plus du double de la quantité de produits commandés en 2015 (16 tonnes), l’année de lancement, pour un montant total de 148 000 €, somme qui a plus que quadruplé en 3 ans (35 000 euros en 2015). Entre janvier et juillet 2018, plus de 17,2 tonnes de produits ont été achetés via la plateforme, représentant un volume financier de 69 000 €. Le volume financier des transactions des collèges est passé de 43 400 euros au premier semestre 2017 à 46 200 euros lors du premier semestre 2018.

Défilement vers le haut