En Haute-Saône, le RN balaie la majorité présidentielle

Les Haut-Saônois seront représentés par deux députés d’extrême droite durant la nouvelle législature.

(AFP)


Les Haut-Saônois seront représentés par deux députés d’extrême droite durant la nouvelle législature.

Les candidats du Rassemblement national, qui étaient arrivés en tête dès le premier tour des élections législatives, ont ravi dimanche les deux sièges de députés du département aux sortants ENS-Renaissance. Dans ce département rural où le vote d’extrême droite est traditionnellement élevé, Marine Le Pen était arrivée en tête des deux tours lors de la présidentielle (34,60% au premier, 56,88% au second) devant Emmanuel Macron.
Dans la première circonscription du département, qui comprend la capitale départementale, Vesoul, dirigée par le maire Horizon, Alain Chrétien, le RN Antoine Villedieu (54,50%) l’emporte face à la députée sortante Barbara Bessot-Ballot (ENS-Renaissance), qui était entrée en politique en 2017 avec la République En Marche. « Cette victoire, c’est l’aboutissement de mes combats, c’est un combat qui a été difficile, j’ai été tenace », a déclaré l’ancien boxeur, policier de profession.
Emeric Salmon, cadre montant du RN « parachuté » en Haute-Saône, gagne également son pari et remporte la deuxième circonscription avec 54,38% des voix contre 45,62% pour le sortant ENS-Renaissance Christophe Lejeune. « Les électeurs avaient fait confiance à Marine Le Pen à la présidentielle, ils m’ont fait confiance. Je vais vendre ma maison en Bretagne pour m’installer à Lure et y installer mon quartier général. J’irai régulièrement à la rencontre des habitants », a promis M. Salmon.
En 2017, les deux députés de la majorité présidentielle étaient arrivés en tête au premier tour et avaient remporté le second.

Ceci vous intéressera aussi
« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal