EDF se dote d’un directeur chargé des projets de nouveaux EPR en France

EDF a indiqué mardi renforcer son organisation avec la nomination d’un directeur de « Programme nouveau nucléaire France », chargé de piloter la construction de nouveaux EPR.

(AFP)

EDF a indiqué mardi renforcer son organisation avec la nomination d’un directeur de « Programme nouveau nucléaire France », chargé de piloter la construction de nouveaux EPR.

Nicolas Machtou, passé par le cabinet de François Hollande à l’Élysée et plus récemment par Enedis, occupe cette fonction depuis le 1er juin, indique le groupe dans un communiqué. « Il pilotera la maitrise d’ouvrage du programme de construction de nouveaux réacteurs EPR2 en France. Il aura ainsi en charge le contrôle de l’exécution industrielle et technique du programme », détaille EDF.

« Il devra également faciliter et accélérer l’avancement des travaux visant à réunir les conditions réglementaires et financières de la mise en oeuvre des orientations prises par l’État, dont il sera l’interlocuteur privilégié », souligne l’entreprise.

Le président Emmanuel Macron veut en effet que soient construits six nouveaux réacteurs EPR en France et huit de plus sont à l’étude. Actuellement, le seul réacteur en construction est celui de Flamanville (Manche), qui accuse plus de dix ans de retard et d’importants dépassements de coûts. EDF a proposé de construire les nouveaux EPR par paires sur trois sites: d’abord à Penly (Seine-Maritime), près de Dieppe, puis à Gravelines (Nord) et enfin à Bugey (Ain) ou bien Tricastin (Drôme).

Ceci vous intéressera aussi
PSA Sud : l’Agglomération revend 30 hectares pour de l’activité logistique et industrielle

Lors d’une conférence de presse, Charles Demouge a annoncé la revente de 30 hectares appartenant à l’Agglomération sur le site Lire l'article

Belfort : situation extrêmement tendue à General Electric

Des salariés de la branche nucléaire de General Electric de Belfort ont bloqué, ce vendredi en fin de matinée, les Lire l'article

Stellantis : Sochaux accueille un atelier prototype d’assemblage batteries
Sochaux va accueillir à Stellantis un atelier prottype assemblage batteries.

L’installation d’un atelier prototype d’assemblage batteries est avancée à l’usine Stellantis de Sochaux. L’activité débute dès le 16 août, dans Lire l'article

General Electric : la direction assigne deux syndicalistes de la CGT au tribunal

Selon des documents qu’a pu consulter Le Trois, la direction de l’entité nucléaire de General Electric assigne en justice, en Lire l'article

Défilement vers le haut