Grosmagny : des producteurs locaux pour relancer le dynamisme du village

La Ville de Grosmagny a  racheté il y a trois ans la bâtisse qui fait face à la mairie. Après des travaux de désamiantage, la partie sérieuse des travaux démarre dans un mois. Le but de l’opération : faire de cette bâtisse un lieu d’émulation pour les producteurs locaux.

La Ville de Grosmagny a  racheté il y a trois ans la bâtisse qui fait face à la mairie. Après une première opération de désamiantage, désormais terminée, la seconde partie des travaux démarre dans un mois. Le but de l’opération : faire de cette bâtisse un lieu d’émulation pour les producteurs locaux.

Cela faisait plus de dix ans que le bâtiment face à la mairie était vacant. Il a autrefois été une poste, une ferme, une auberge. Avant d’être laissé à l’abandon. Il y a trois ans, la mairie en a fait l’acquisition. Construction du projet, études, recherche de fonds… Le projet est désormais effectif. Et bien ficelé. Le maire, Maurice Leguillon, expose en montrant la bâtisse : « Après les travaux, d’ici septembre 2023, nous aurons un magasin de circuit court (de plus de 100 m²), un atelier de transformation avec six chambres froides, un laboratoire, un espace restauration et un appartement. »  Ce projet a été réfléchi avec et pour les producteurs locaux. Cinq d’entre eux ont déjà fondé une association pour accompagner le projet, nommé « Les producteurs d’à côté ». Une trentaine d’autres producteurs locaux, présents lors des réunions d’études, ont fait la demande d’avoir leur propre atelier de transformation de viande. Aujourd’hui, il n’en existe pas dans le département. Ce qui oblige les  producteurs à se diriger vers l’Alsace pour ces opérations. « C’est ce qui donne une âme au projet. Grosmagny sera le seul lieu où l’on pourra transformer de la viande. Cet atelier a pour vocation d’être un tiers-lieu de la boucherie », plaisante le préfet, présent pour la présentation des travaux. Le maire, de son côté, constate une agriculture fragile, avec des producteurs qui approchent de la retraite. « L’on espère que ce projet, notamment le fait de pouvoir limiter les coûts en transformant sur place et non plus en Alsace, attirera de nouveaux agriculteurs. »

L’opération est importante pour la ville, avec un coût total d’1,5 million d’euros. « C’est le projet phare de la restructuration du centre du village après l’école et la mairie », a avancé le maire. L’opération est portée par deux financements, celui de la Région (250 000 €) et celui de l’Etat (771 000 €) dans le cadre du plan de relance. Le préfet du Territoire de Belfort, Jean-Marie Girier, a vanté une future production « de qualité et de proximité ». Tandis qu’Eric Oternaud, conseiller régional en charge de la conversion écologique de l’économie, des emplois verts et de l’économie sociale et solidaire, s’est réjoui d’un projet qui pourra favoriser le tourisme, les échanges et la formation, grâce au restaurant. « Il sera sûrement possible de former des jeunes sur la partie restauration », s’est projeté le conseiller régional.

Ceci vous intéressera aussi
Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Première expérimentation en France du train à hydrogène d’Alstom
L’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) a élaboré douze propositions et milite pour un plan national hydrogène ambitieux et cohérent, assurant le déploiement de cette technologie

Le train à hydrogène Coradia iLint va réaliser de mercredi à vendredi ses premières expérimentations sur réseau ouvert en France, Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal