Doubs : un spéléologue secouru après 48 heures sous terre

Un spéléologue de 55 ans qui avait fait une chute samedi alors qu’il se trouvait à 120 mètres de profondeur dans un gouffre du Doubs, a été secouru lundi après 48 heures sous terre, à l’issue d’une opération « d’envergure », a-t-on appris auprès de la préfecture.  

(AFP)

Un spéléologue de 55 ans qui avait fait une chute samedi alors qu’il se trouvait à 120 mètres de profondeur dans un gouffre du Doubs, a été secouru lundi après 48 heures sous terre, à l’issue d’une opération « d’envergure », a-t-on appris auprès de la préfecture.  

L’homme dont « l’état semble stable », a été transporté au centre hospitalier de Besançon par voie aérienne, a précisé la préfecture du Doubs dans un communiqué.  Ce spéléologue, originaire de Dijon, explorait samedi le gouffre de Vauvougier, à Malbrans, avec quatre autres personnes, selon L’Est Républicain.  Il a chuté sur le dos d’une hauteur de cinq mètres et s’est grièvement blessé, a indiqué la préfecture, précisant que son pronostic vital n’était pas engagé mais qu’il n’était pas en mesure de ressortir seul.  La victime a rapidement été mise en sécurité, sous surveillance médicale, en attendant que les secours dégagent le chemin pour le remonter.  

« Cette opération de secours d’envergure, tant dans les moyens que dans la durée, a mobilisé sur l’ensemble du week-end environ 200 personnes et a nécessité l’intervention de nombreux moyens de transport et d’intervention en milieu contraint, dont l’usage de micro-charges explosives pour élargir divers points d’accès » et permettre de remonter la victime sur une civière, a ajouté la préfecture.  Outre les sapeurs-pompiers et la gendarmerie, 69 bénévoles du Spéléo Secours Français, dont 39 à l’intérieur du gouffre, ont été mobilisés sur le site.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal