Doubs : retour en classe le jeudi 14 pour les enfants

Les élèves de grande section, CP et CM2 pourront retourner jeudi à l'école, dans le Doubs. Image par klimkin de Pixabay 

Les enseignants du Doubs rejoindront les salles de classe lundi ; les enfants jeudi. Un temps pour reprendre possession des lieux et ajuster les aménagements des locaux, selon Patrice Durand directeur départemental de l’Éducation nationale. Il entend répondre à l’attente de 40% parents qui souhaitent cette rentrée.

Les enseignants du Doubs rejoindront les salles de classe lundi ; les enfants jeudi. Un temps pour reprendre possession des lieux et ajuster les aménagements des locaux, selon Patrice Durand directeur départemental de l’Éducation nationale. Il entend répondre à l’attente de 40% parents qui souhaitent cette rentrée.

« Cette réouverture est voulue par les parents », a affirmé Patrice Durant, inspecteur départemental, lors du point presse organisé par le préfet du Doubs sur l’organisation du déconfinement. Pour lancer cette affirmation, il s’appuie sur une étude lancée en début de semaine sous la forme d’un questionnaire auprès des parents d’élèves du département. Il en ressort que 40% des parents sont demandeurs. « Mais si cela avait été 10 ou 20%, nous aurions quand même fait ce travail de réouverture », indique le responsable départemental de l’Éducation nationale.
Il décrit en effet ce retour à l’école après le confinement comme « un impératif sociétal », qui vise à « réduire les inégalités scolaires et sociales ». « Une attention particulière sera portée aux quartiers classés en QPV » (quartiers politique de la ville) et « aux enfants qui en ont le plus besoin ».
Pour les enfants, le retour sera possible à partir du jeudi 14 mai, pour trois niveaux : les grandes sections de maternelle, les CP et le CM2, avec des possibilités d’ajustements selon les particularités locales : « Souplesse, dialogue, pragmatisme », a insisté le directeur départemental. Il estime que 80 à 90% des écoles du département rouvriront la semaine prochaine, certaines communes ayant préféré rouvrir les classes le 18. Les enseignants rentreront quant à eux dès le lundi 11 pour s’approprier les consignes sanitaires, s’organiser, finaliser l’agencement des classes.

15 enfants maximum par salle de 50 m²

Une jauge a été établie à 15 enfants par salle de 50 m², mais elle est considérée comme un maximum. Le directeur départemental se dit ouvert à des adaptations locales, notamment en maternelle ou « 5 ou 7 enfants » lui paraissent acceptables.
Quant à un éventuel droit de retrait d’enseignants, il ne s’en montre pas inquiet : « Il y aura peut-être quelques cas ici et là à traiter », concède-t-il, tout en préférant saluer l’investissement des enseignants qui ont assuré l’accueil des enfants des personnels mobilisés dans la lutte contre l’épidémie, « y compris les jours fériés ».
98% des transports scolaires seront assurés, suite à « un travail long et constructif avec les maires », a salué Patrice Durant et des masques seront mis à disposition des enseignants comme des élèves.

Ceci vous intéressera aussi
Doubs et Territoire de Belfort: pluies intenses redoutées ce soir
Alerte Météo France 12 juillet 2021

Météo France place le Doubs et le Territoire de Belfort en vigilance orange : il pourrait tomber jusqu'à 30 cm en Lire l'article

Le Doubs et la Haute-Saône demeurent en en alerte orange
Alerte Météo 15 juillet 2021

Les pluies ne s'arrêteront qu'en milieu d'après-midi en Franche-Comté. La carte de vigilance de Météo France de ce jeudi 15 Lire l'article

Des radars urbains s’installent dans le Doubs à partir du 27 juillet

De nouveaux radars ubains dans le Doubs | © Michael Schwarzenberger_Pixabay Pont-de-Roide-Vermondans, Valentigney, Bondeval : des radars urbains seront installés dans Lire l'article

Quinquagénaire retrouvée morte dans le Doubs: « très probablement » un féminicide
Guillon-les-Bains, près de Baume-les-Dames, entre Montbéliard et Besançon.

Selon le procureur de Besançon, le drame qui s'est noué vendredi soir près de Baume-les Dames, à Guillon-les-Bains, serait bien Lire l'article

Défilement vers le haut