Déploiement de nouveaux radars dans le Territoire de Belfort

Deux nouveaux dispositifs sont en train de voir le jour dans le département : deux voitures radars contrôlées par une société privée, ainsi que des radars tourelles.

Deux nouveaux dispositifs sont en train de voir le jour dans le département : deux voitures radars contrôlées par une société privée, ainsi que des radars tourelles.

Le dispositif DEXTER : c’est le nom donné à la mission confiée à une société privée qui va réaliser des contrôles mobiles. Deux voitures banalisées circulent déjà depuis une semaine sur cinq circuits dans le Territoire. Des voitures qui peuvent rouler sept à huit heures par jour. 

La particularité, c’est que les voitures banalisées n’émettent pas de flash. Elles relèvent les excès de vitesse par infrarouge. Les véhicules détectent les excès de vitesse supérieurs à 10 km/h.

Le but : « Que les  forces de sécurité puissent se concentrer sur leurs fonctions », analyse Jean-Marie Girier, préfet du Territoire de Belfort. Et « ce sont 400 postes que l’on récupère pour d’autres tâches grâce au dispositif. Ce sont des gendarmes pas en plus, mais en mieux sur le terrain. »  

Pour le lieutenant Mourelon, ce dispositif est essentiel. « Aujourd’hui, les contrôles fixes n’ont que très peu d’efficacité. En moins d’un quart d’heure, les automobilistes se passent le mot grâce à Waze. Il n’y a plus d’effet de surprise. »

De nouveaux radars tourelle dans quatre communes

C’est aussi quatre radars tourelle qui seront installés début 2022 à Valdoie, Essert, Deney et Meroux-Moval. Ces équipements suspendus à 2,50 mètres du sol flasheront dans les deux sens.

  « Au début, il n’y aura pas de verbalisation. C’est une expérimentation », expose le préfet. Mais très vite, le dispositif passera en marche active. Les équipements pourront relever la vitesse, le franchissement de feu rouge, ainsi que la distance entre deux véhicules. Et bientôt, ils pourront aussi analyser le port ou non de la ceinture ainsi que l’utilisation du téléphone au volant. Des équipements de la sorte ont déjà été installés à Montbéliard.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal