Danjoutin : l’État annonce une aide de 3,5 millions d’euros pour les bus hydrogène d’Optymo

La station hydrogène de Danjoutin, construite par Hynamics, filiale d'EDF, vient de recevoir une subvention de la Commission européenne.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie, a annoncé lors de l’ouverture du forum Hydrogen business for climate, à Belfort, un soutien de l’Ademe de 3,5 millions d’euros pour la station hydrogène de Danjoutin et les bus hydrogène Optymo.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie, a annoncé lors de l’ouverture du forum Hydrogen business for climate, à Belfort, un soutien de l’Ademe de 3,5 millions d’euros pour la station hydrogène de Danjoutin et les bus hydrogène Optymo. Les premières commandes à l’usine McPhy de Fontaine sont également confirmées. mis à jour le 29 septembre à 14h15

Un quart du budget. C’est une aide conséquence. L’État a confirmé une aide de 3,5 millions d’euros au projet de création d’une station d’hydrogène à Danjoutin par Hynamics et la mise en route d’une flotte de 7 bus hydrogène par le réseau Optymo. La première phase de ce projet s’élève à 12 millions d’euros (construction de la station plus acquisition des bus) a rappelé la ministre. L’aide est octroyée par l’agence de la transition écologique, l’Ademe.

De son côté, l’achat de 7 bus hydrogène coûte 4,8 millions d’euros au syndicat mixte des transports en commun (SMTC), qui gère le réseau Optymo. « C’est une excellente nouvelle », a commenté Marc Rovigo, le directeur du SMTC. « Cela nous aide clairement à mettre en place le projet », a-t-il ajouté.

En parallèle, la ministre déléguée a confirmé la commande d’électrolyseurs à McPhy pour la centrale électrique de l’ouest guyanais, de 10 MW, confortant l’installation de l’industriel français spécialiste de l’hydrogène sur l’Aéroparc de Fontaine. Cela équivaut à la fabrication de 10 électrolyseurs de grande capacité conçus par l’industriel originaire de la Drôme.

McPhy devrait être également l’une des quinze entreprises française soutenues par le Piiec hydrogène, un programme européen de soutien à l’innovation ; 6 milliards d’euros seront rapidement engagés dans ces projets pour qu’ils se développent et qu’ils s’engagent. Un projet commun à McPhy, General Electric, l’UTBM et GRDF a aussi été confirmé, sur l’apport de l’hydrogène dans la technologie des turbines à gaz, portées par le conglomérat américain.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : le centre de vaccination de Belfort quitte le Phare pour l’ancienne chambre des métiers

Le centre de vaccination contre la covid-19 va quitter le gymnase du Phare. Dès le 6 septembre, il s’installe dans Lire l'article

Belfort : le centre de dépistage covid-19 déménage à Leclerc
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre de dépistage de la covid-19, animé par le laboratoire BioAllan, quitte les anciens locaux de la chambre des Lire l'article

Danjoutin : un homme armé tué par les gendarmes après une course poursuite

Un homme armé qui avait pointé son arme en direction des gendarmes a été tué par les militaires mercredi matin Lire l'article

Danjoutin : la garde à vue des deux gendarmes a été levée
La brigade des douanes de Montbéliard a saisi 184 kg de cannabis, lundi 9 novembre, dans une camionnette en direction de l’Allemagne, au péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, sur l’A36.

Les gardes à vue des deux gendarmes soupçonnés d'avoir mortellement blessé un homme armé de 37 ans qui aurait tiré Lire l'article

Défilement vers le haut