Montbéliard : les travaux du nouveau conservatoire démarrent le 17 août

La façade principale du futur conservatoire du Pays de Montbéliard, conçu par le cabinet Jacques Ripault Architecture, basé à Paris.

Il faudra 22 mois pour construire le nouveau conservatoire du Pays de Montbéliard. Les travaux doivent démarrer le lundi 17 août pour une inauguration prévue à la rentrée de septembre 2022. Calendrier, architecture, budget : voici les trois points à retenir sur ce nouveau bâtiment.

#1 Le calendrier

Les travaux de construction du nouveau conservatoire de l’agglomération de Montbéliard doivent commencer ce lundi 17 août, sur le site des Blancheries, à Montbéliard. Voici les principales étapes.

  • 10 au 14 août : sécurisation du périmètre du chantier du nouveau conservatoire
  • 17 au 21 août : décapage de la parcelle
    A partir du 24 août : l’entreprise commence les fondations spéciales (pieux forés et tubés). Le terrassement sera effectué par l’entreprise Climent de Voujeaucourt et les pieux forés et tubés pour les fondations spéciales seront réalisés par l’entreprise Franki fondation, d’Arbois.
  • Mi-septembre, l’entreprise Parietti de Montbéliard prendra le relais pour commencer les travaux de gros œuvre.
  • Le chantier devrait durer 22 mois pour une livraison pour la rentrée 2022.

#2 Le bâtiment

Avec une surface totale de 6 062m² (3 741 m² de surface utile) s’étendant sur quatre niveaux, le nouveau conservatoire comprendra six sous-ensembles :

  • un pôle d’accueil et d’animation (au rez-de-chaussée). « Il s’agit du cœur de l’équipement dans lequel tous les publics seront amenés à se rencontrer. Chaleureux et convivial, il donnera à la fois l’énergie et le rythme de l’équipement. Il se composera d’espace d’accueil, de rencontre, d’espaces de détente, d’une bibliothèque et d’un auditorium de 202 places assises », porécie le dossier de presse de PMA.
  • cinq pôles d’enseignement musical (répartis sur les niveaux 1 à 3) qui rassemblent des locaux pédagogiques “types” d’enseignement de la musique, qu’il s’agisse de locaux de formation musicale ou de pratique individuelle ou collective.
  • un pôle d’espaces partagés pour l’enseignement musical qui regroupe un ensemble d’espaces plus spécifiques comme des grandes salles de pratique collective, des salles de chant ou encore des salles de composition.
  • un pôle d’enseignement du théâtre et de la danse (au niveau 2) comprenant des studios de danse, une salle d’expression corporelle, sans oublier les vestiaires.
  • un pôle pour l’administration du conservatoire (au niveau 4) offrant l’espace adapté à l’équipe de gestion de l’entité.
  • un pôle technique et logistique (au rez-de-chaussée).

Le bâtiment a été conçu par le cabinet Jacques Ripault Architecture basé à Paris. « Il a été conçu en concertation avec les enseignants. Résultat : un bâtiment avec des salles, de différentes tailles, pensées pour être adaptables aux usages et aux besoins des professeurs quels que soient l’instrument ou la pratique enseignés », indique le dossier de presse.

#3 Le budget

Le coût total de l’opération est de 15,3 millions d’€ HT dont 11,350 millions d’€ HT consacrés aux travaux.

  • 4,8 millions sont à la charge de Pays de Montbéliard Agglomération soit 31,37 %.
  • 4 millions pour la Ville de Montbéliard (26, 14 %).
  • 2 millions du Département (13,07 %).
  • 2 millions de la Région (13,07 %).
  • 2,5 millions en provenance des Fonds européens FEDER (16,35 %).
Ceci vous intéressera aussi
En BD, Laurent Schafer relativise la physique quantique [spécial TEDx]

Laurent Schafer sera ce vendredi 25 novembre au soir sur les planches du TEDx de Belfort, organisé au Phare. En Lire l’article

Ces structures qui décident de faire du Black Friday un Green Friday

Envie, Envie Autonomie et la Recyclerie des Forges contrent la tendance. Exit le Black Friday ce vendredi, les structures organisent Lire l’article

Belfort : un Fimu spécial Canada du 25 au 28 mai 2023

Le Canada à l’honneur, pour l’édition 2023 du Fimu. Le festival se tiendra du 25 au 28 mai, dans son Lire l’article

Philippe Dessouliers : « À l’école, j’avais horreur des dictées »

Pour réussir une dictée, il faut penser à tout. Plus que tout, il faut aimer les mots, les jeux de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal