Audincourt : la campagne débarque en ville le week-end du 4 septembre

C

La ville d’Audincourt renouvelle son festival « Campagne à la ville » le week-end du 4 et 5 septembre, espace Japy. Animaux, ateliers avec des artisans, village gourmand : l’occasion de se défaire de la monotonie de la rentrée.

La ville d’Audincourt renouvelle son festival « Campagne à la ville » le week-end du 4 et 5 septembre, espace Japy. Animations, spectacles et déambulations, village gourmand, animaux, artisanat et la traditionnelle fondue : l’occasion de se défaire de la monotonie de la rentrée.

Campagne à la ville : « L’occasion de se ressourcer avant la rentrée pour certains et de souffler après une reprise difficile pour d’autres », estime Jean-Luc Morin, conseiller délégué à la culture. Plus qu’une simple venue de la campagne en ville, cette année, le service culturel de la ville a cherché à donner du sens à cette manifestation joyeuse. Plus qu’une réunion autour de la bonne nourriture et des animaux, le service culturel a réfléchi à une formule tournée sur l’environnement et le développement via l’artisanat d’art.

Sensibiliser et festoyer vont ensemble à Andincourt

Rendez-vous à la ferme pédagogique du Luppachhof, au cœur de la manifestation, pour des ateliers et des activités de sensibilisation et d’éducation à l’environnement avec les animaux à côté, en prime. L’occasion de convier les plus petits à ces enjeux. « Il était très important pour nous de donner du sens à tout ça. La campagne et la nature s’invitent en ville, avec les problématiques qui s’y imbriquent », explique le maire d’Audincourt, Martial Bourquin. Une exposition nommée « 2050, l’odyssée du végétal Quand l’eau et le végétal structure notre cadre de vie » a pour ambition de permettre « de réfléchir au contexte de changement climatique actuel », argue le communiqué transmis par la Ville. Maréchal-ferrants, vanniers, vitraillistes, céramistes se convieront à la fête pour proposer des ateliers d’artisanats. « C’est l’occasion de remettre en avant l’artisanat d’art et de faire émerger des questions sur le développement et la consommation », ajoute la chargée de mission au service culturel, Frédérique Cusey.  

Que les amoureux de gastronomie locale se rassurent, le village gourmand aura une place d’honneur. Miel, bières, choucroute, pommes d’amour, vin, saucisson, charcuterie, carpes, frites, chou, cancoillottes seront à déguster sur place. Sans oublier la traditionnelle fondue.  « On reste sur les fondamentaux : faire venir les petits producteurs locaux et faire de la bonne nourriture », rassurent les organisateurs. Balade en canoés, promenades à poney ou encore pêche à la truite, déambulations et spectacles, cirque et moment musical autour du pays des Balkans, l’évènement Campagne à la ville, « c’est un remède à la mélancolie », confie Jean-Luc Morin, conseiller délégué à la culture.

Passe sanitaire obligatoire.  Entrée 3 euros à partir de 12 ans. Samedi de 11h à 22h et dimanche de 11h à 19h. Programme complet sur le site de la ville d’Audincourt. 

Ceci vous intéressera aussi
Audincourt : après le décès du jeune Mehdi, plus jamais ça

Une marche blanche pour soutenir la famille, se remémorer et alarmer. À l’approche des beaux jours, le décès du jeune Lire l’article

What’s the Craic : la nouvelle création du Moloco qui célèbre l’Irlande

Le Moloco annonce une nouvelle création en collaboration avec le conservatoire du Pays de Montbéliard pour célébrer la musique irlandaise Lire l’article

Les violences urbaines ternissent l’horizon des cités du pays de Montbéliard

Le pays de Montbéliard (Doubs) a longtemps bénéficié de l'industrie automobile, mais dans ses quartiers populaires désormais marqués par la Lire l’article

Le retour des concerts debout entre optimisme et méfiance face au passe vaccinal

Lors d’une conférence de presse ce jeudi, le premier ministre a annoncé le retour des concerts debout le 16 février. Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal