Covid-19 : un système d’accueil pour les enfants des personnels de santé

1 500 enfants du Territoire de Belfort en « Quartiers d'été », dans les dispositifs Vacances apprenantes

Compte tenu de la très forte circulation du virus de la covid-19, un système d’accueil des jeunes enfants des personnels de santé est mis en place depuis le 7 janvier.

Compte tenu de la très forte circulation du virus de la covid-19, un système d’accueil des jeunes enfants des personnels de santé est mis en place depuis le 7 janvier.

Depuis le 7 janvier, « pour faire face à la très forte circulation du virus, préserver nos capacités de soins, et garantir l’accueil des jeunes enfants dont l’un des parents fait partie des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise, un système d’accueil exceptionnel est mis en place par la Préfecture, en lien avec la Caisse d’Allocations Familiales et les communes », indique la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué de presse.

Pour les accueils en milieu périscolaire, pour les enfants de 0 à 3 ans, les parents concernés pourront signaler leurs besoins sur le site Internet monenfant.fr, « lorsque leur mode d’accueil, individuel ou collectif, est suspendu ou sa capacité d’accueil réduite en raison des effets de la crise sanitaire ». La préfecture de poursuivre : « Les gestionnaires d’établissement ainsi que les assistants maternels pourront également indiquer leur disponibilité sur le site. » La caisse d’allocation familiale fera le lien, en fonction des places disponibles.Pour l’accueil en milieu scolaire, de 3 à 16 ans, un accueil exceptionnel est garantis aux « enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise seront accueillis dans leur école, à la condition de présenter un test négatif », en cas de classes fermées liées à l’absence d’enseignants. « Cet accueil exceptionnel, sur le temps scolaire, se fera via la répartition dans les autres classes. Ce dispositif est réservé aux parents qui n’ont aucune solution de garde. » La préfecture d’ajouter : « Les professionnels prioritaires se présenteront auprès du mode d’accueil munis de leur carte professionnelle de santé (CPS) ou d’une fiche de paye avec mention du service employeur, ainsi que d’une attestation sur l’honneur justifiant de l’impossibilité de trouver un autre mode de garde. »

Le personnel éligible :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
    • Les biologistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, pharmaciens et préparateurs en pharmacie, sages-femmes, ambulanciers ;
    • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (effecteurs comme personnels administratifs) ;
    • Tous les personnels des établissements et services médico-sociaux : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées et d’aide sociale à l’enfance ; services d’aide à domicile pour personnes vulnérables ; services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; centres d’hébergement pour sans- abris malades du coronavirus.
Ceci vous intéressera aussi
Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

L’appel du jugement de Ian Boucard pour « manœuvres frauduleuses » n’aura pas lieu

Le député Les Républicains Ian Boucard devait être jugé en appel, ce jeudi, dans le cadre de l’affaire des faux Lire l’article

Dans le Territoire de Belfort, « le risque » feux de forêt amène à repenser les moyens 

Nicolas Sauget est capitaine de sapeurs-pompiers au service départemental d’incendie et de secours dans le Territoire de Belfort. Chef du Lire l’article

Territoire de Belfort : des allègements sur les restrictions en eau 

La Savoureuse à Belfort, le 9 août dernier. | ©Le Trois - EC Les précipitations du mois de septembre ont Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal