Covid-19 : Poudrière et Moloco partent en « hibernation »

Covid-19 : Poudrière et Moloco partent en « hibernation »

À la suite de la décision de re-confiner le pays, les établissements recevant du public doivent fermés. C’est le cas, notamment, des deux salles de musiques actuelles du nord Franche-Comté, le Moloco et la Poudrière.

À la suite de la décision de re-confiner le pays, les établissements recevant du public doivent fermés. C’est le cas, notamment, des deux salles de musiques actuelles du nord Franche-Comté, le Moloco et la Poudrière.

« Annulés. » Tous les évènements programmés jusqu’à la fin de l’année sont annulés au Moloco et à la Poudrière. Qu’ils soient dans les murs ou hors les murs. Les studios de répétition ne sont plus accessibles.

« En raison de l’incertitude générale autour de notre secteur, nous ne pouvons vous assurer une annulation ou un report de ces dates pour le moment, c’est pourquoi nous lancerons dès aujourd’hui (vendredi, NDLR) le remboursement pour toutes les dates impactées. Les seuls billets qui resteront valables sont ceux du concert de Da Uzi reporté à 2021 », indique de son côté la Poudrière. Le Moloco invite les acheteurs « à se rapprocher du point de vente de leur billet pour le remboursement » ou à simplement contacter la salle de concert (contact@lemoloco.com).

« Solidarité »

« Ce deuxième confinement est une nouvelle épreuve pour l’ensemble de la société en général et pour le monde de la culture en particulier, déjà très impacté par cette crise sanitaire », constate le Moloco, de son côté. La Smac rappelle le rôle de la culture : « trait d’union » ; « ouverture au monde » ; « curiosité ». « Dans cette nouvelle phase de la crise qui aura de lourdes conséquences, nous avons bien sûr une pensée solidaire pour tous les acteurs de l’écosystème de la culture, et notamment les plus fragiles : artistes, techniciens, diffuseurs, producteurs, prestataires… » poursuit le Moloco, espérant que tout sera mis en œuvre pour protéger un maximum de structures. « La solidarité doit être au cœur de toutes nos actions », invite Le Moloco. « Aujourd’hui nous partons en hibernation pour les 4 prochaines semaines », résume finalement la Poudrière.

PUB
Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

General Electric : En commun pour Belfort demande aux collectivités de porter plainte
Un accord a été signé pour éviter la délocalisation d'heure de travail à General Electric à Belfort.

En commun pour Belfort demande aux collectivités d'attaquer en justice. | ©Le Trois – archives « Tout le monde politique local, départemental et Lire l'article

General Electric : les Hydro de Belfort font une télé-grève
Les salariés d'Hydro Belfort font une télé-grève ce mardi 1er décembre.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut