Covid-19 : les restrictions maintenues dans le Jura suisse

Les mesures visant à ralentir la circulation du virus sont maintenues dans le Jura suisse jusqu’à la fin du mois. Comme dans l’Hexagone, les tests antigéniques débarquent. Ils sont disponibles depuis vendredi. L’épidémie ralentit, mais la pression sur les hôpitaux est aussi très tendue.

Les mesures visant à ralentir la circulation du virus sont maintenues dans le Jura suisse jusqu’à la fin du mois. Comme dans l’Hexagone, les tests antigéniques débarquent. Ils sont disponibles depuis vendredi. L’épidémie ralentit, mais la pression sur les hôpitaux est aussi très tendue.

Les mesures visant à ralentir la circulation du virus sont maintenues dans le Jura suisse jusqu’à la fin du mois. Comme dans l’Hexagone, les tests antigéniques débarquent. Ils sont disponibles depuis vendredi. L’épidémie ralentit, mais la pression sur les hôpitaux est aussi très tendue.

« Bien que le nombre de personnes contaminées par le coronavirus soit tendanciellement en baisse, la situation sanitaire et hospitalière reste préoccupante dans le Jura », indique La République et Canton du Jura, dans un communiqué du 13 novembre. Le taux d’incidence des deux dernières semaines est toujours supérieur à 1 000 contaminations pour 100 000 habitants (soit plus de 500 par semaine) ; c’est un taux d’incidence légèrement inférieur à celui de la Bourgogne-Franche-Comté (542) et légèrement supérieur à celui du Territoire de Belfort (485). Le nombre de personnes contaminées est en baisse : 469 personnes ont été testées positives sur les sept derniers jours, contre 990 la semaine auparavant.

« La situation sanitaire et hospitalière reste très critique », observe toutefois le gouvernement jurassien. à l’Hôpital du Jura (H-JU), 62 personnes atteintes par la covid-19 sont toujours hospitalisées. Les soins intensifs sont complets avec huit patients. Pas moins de onze patients ont ainsi dû être transférés vers un autre hôpital cette semaine. 54 personnes sont mortes de la covid-19 depuis le début de l’épidémie, dont 46 sur les trente derniers jours.

Arrivée des tests antigéniques

Le Gouvernement jurassien, qui s’est réuni en séance extraordinaire jeudi soir, a décidé de prolonger l’état de nécessité et les mesures en place jusqu’au 30 novembre au moins. Cela implique la fermeture des bars et restaurants, l’interdiction des sports collectifs, la fermeture des infrastructures accueillant du public comme les musées ou les salles de concert ou encore l’interdiction des manifestations et rassemblements, publics ou privés, de plus de 5 participants. « Le Gouvernement est conscient de l’impact, tant sur le plan économique que sur le plan social, que cette décision engendre, ainsi que de l’effort considérable qu’il demande aux citoyennes et citoyens. C’est toutefois en respectant scrupuleusement ces mesures que la chaîne de contamination du coronavirus continuera à faiblir », précise le communiqué.

Les tests rapides, dits antigéniques, sont aussi disponibles dans le Jura suisse ; ils sont en cours de déploiement depuis plusieurs semaines en France. « Ces tests rapides sont toutefois uniquement destinés aux personnes présentant des symptômes depuis moins de quatre jours. Les personnes considérées comme vulnérables (souffrant de maladies chroniques ou/et âgées de plus de 65 ans), ou travaillant dans le domaine des soins, doivent utiliser les tests PCR plus sensibles et donc plus précis que les tests antigéniques rapides », prévient le gouvernement jurassien.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal