Covid-19 : les acteurs de l’évènementiel lancent un collectif

Les acteurs de l’évènementiel lancent un cri d’alarme. L’épidémie du Covid-19 a des conséquences dramatiques pour ces entreprises, qui enregistrent de nombreuses annulations. Un collectif s’est créé, mardi soir.

Les acteurs de l’évènementiel lancent un cri d’alarme. L’épidémie du Covid-19 a des conséquences dramatiques pour ces entreprises, qui enregistrent de nombreuses annulations. Un collectif s’est créé, mardi soir.

Plus de 30 acteurs de l’évènementiel d’un secteur allant de Besançon à Mulhouse se sont réunis ce mardi soir dans les locaux de TNT events, à Argiésans, pour évoquer les impacts de l’épidémie de Coronavirus. Ces acteurs représentaient « les organisateurs d’événements, les gestionnaires de salle, les producteurs d’artistes, les prestataires techniques, mais aussi toute la chaîne économique directement liée telles que la sécurité́, la restauration, etc… » détaille le syndicat CPME 90, présent à cette réunion, dans un communiqué annonçant la création d’un collectif. « Le constat est unanime. C’est un séisme immédiat qui s’amplifiera par une onde de choc qui durera plusieurs mois. Pour certains, c’est un arrêt total de l’activité́. Pour les autres, c’est au minima une baisse estimée à au moins un tiers », précise le document.

335 000 emplois en France

Ils sont plusieurs à redouter la disparition. « Les mesures gouvernementales déjà̀ annoncées sont indispensables mais elles ne suffiront pas », note le document. Les personnes réunies ont convenu de mobiliser les élus, locaux et nationaux, pour « absorber les impacts immédiats, mais aussi toutes les conséquences à venir ». Ils se sont donc constitués en collectif pour porter cette voix. Une enquête d’impact a été immédiatement lancée. Le collectif se retrouve le 17 mars. « Ce mouvement de mobilisation exceptionnel est à lui seul la démonstration de la crise que vit cette filière. Pour certains la survie se joue dans les semaines à venir. La solution reposera sur des mesures d’accompagnement extrêmement fortes et une reconstruction de la confiance des acteurs dans la phase de reprise », conclut le document. Ce secteur d’activité génère près de 335 000 emplois en France.

Ceci vous intéressera aussi
« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal