Covid-19 : la circulation du virus s’infléchit dans la région, la vaccination se poursuit

La circulation du virus de la covid-19 a marqué le pas en Bourgogne-Franche-Comté, cette semaine, selon l’agence régionale de santé, dans son bulletin hebdomadaire. La pression sur l’hôpital est toujours là, mais « maîtrisée ».

La circulation du virus de la covid-19 a marqué le pas en Bourgogne-Franche-Comté, cette semaine, selon l’agence régionale de santé, dans son bulletin hebdomadaire. La pression sur l’hôpital est toujours là, mais « maîtrisée ».

Le taux d’incidence de la covid-19 a baissé, cette semaine, en Bourgogne-Franche-Comté, où il s’établit à 119 cas pour 100 000 habitants, de 198 pour 100 000 habitants dans le Territoire de Belfort et de 164 pour 100 000 dans le Doubs. La semaine dernière, ce taux s’établissait respectivement à 140, 300 et 192 pour 100 000 habitants. « Si l’incidence de l’épidémie en population générale s’améliore légèrement sur la dernière période en Bourgogne-Franche-Comté, cette tendance à la baisse est à confirmer d’autant que le niveau de circulation virale reste élevé », indique l’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué de presse. « Dans le contexte de reprise des interactions sociales associées à la rentrée, la vigilance s’impose donc toujours collectivement », invite-t-elle.

L’impact sur les établissements hospitaliers n’est pas anodin. La semaine dernière, 37 personnes étaient hospitalisées, selon l’ARS, à l’hôpital Nord Franche-Comté, dont 11 en réanimation. Ils sont toujours 37 cette semaine, dont 9 en réanimation. À l’échelle de la région, 180 personnes sont hospitalisées, dont 42 en réanimation. Selon la préfecture du Territoire de Belfort, 7 personnes sont décédées de la covid-19 durant les 15 dernier jours dans le département. Depuis mars 2020, 7 186 personnes sont mortes de la covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

Vaccin : le cap des 2 millions passés en Bourgogne-Franche-Comté

Le cap des 2 millions de personnes ayant reçu une première injection vaccinale est dépassé en Bourgogne-Franche-Comté (voir tableau ci-dessous). 72 % de la population a déjà reçu une dose. « Cette vaccination peut encore progresser », insiste l’ARS. Ce taux est 5 points inférieurs à des régions comme celles de l’ouest de la France.

« Dans le [Territoire de Belfort], plus de 96 000 personnes sont primo-vaccinées, soit 69% de la population, et près de 78 000 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet, soit 56 % de la population. Rapportés aux personnes majeures, ces taux atteignent respectivement 81% et 67 % », indique pour sa part la préfecture. « La vaccination est également plébiscitée chez les 12-17 ans, qui sont aujourd’hui plus de 6 200 (61 %) à avoir reçu une première injection, et plus de 3 800 (37 %) à être vaccinés en deuxième injection, apprécie la préfecture. A quelques jours de la rentrée scolaire, il s’agit d’un signal fort, qui va s’accélérer avec les campagnes ciblées de la rentrée au sein des établissements. » 2 000 créneaux de vaccination sont ouverts dans le Territoire de Belfort la semaine de la rentrée : http://bit.ly/Vaccination90

Ceci vous intéressera aussi
Nord : premiers tours de roue en France pour le train à hydrogène d’Alstom

Le train iLint d'Alstom, premier au monde à être alimenté à l'hydrogène, a roulé pour la première fois en France Lire l'article

Transports : un pass à 5 euros pour les journées européennes du patrimoine

Un train express régional Regiolis, conçu par Alstom, roulant dans les régions françaises. | ©CC BY-SA 3.0 - Cramos Les Lire l'article

Hydrogène : le coordinateur régional sera installé à Belfort

Pour assurer le déploiement de la filière hydrogène en Bourgogne-Franche-Comté, et en particulier dans le nord Franche-Comté, un coordinateur régional Lire l'article

Nicolas Soret : « Nous sommes présents à toutes les étapes de la vie de l’entreprise »

Nicolas Soret est vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des finances et du développement économique. Le maire de Joigny Lire l'article

Défilement vers le haut