Covid-19 : fermeture de tous les lieux publics

Les lieux publics sont dorénavant fermés ! C’est l’annonce faite par le Premier ministre, Edouard Philippe, ce samedi soir. Cela concerne les lieux publics non indispensables à la vie du pays.

Les lieux publics sont dorénavant fermés ! C’est l’annonce faite par le Premier ministre, Edouard Philippe, ce samedi soir. Cela concerne les lieux publics non indispensables à la vie du pays.

L’arrêté du Premier ministre, pris ce samedi 14 mars, entraîne la fermeture de tous les lieux publics non indispensables à la vie du pays, comme les cafés, les restaurants, les cinémas. L’objectif de est freiner la propagation de la pandémie du coronavirus Covid-19. L’article 1 de cet arrêté précise : « Afin de ralentir la propagation du virus covid-19, les établissements relevant des catégories mentionnées à l’article GN1 de l’arrêté du 25 juin 1980 susvisé figurant ci-après ne peuvent plus accueillir du public jusqu’au 15 avril 2020 :

– au titre de la catégorie L : Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple
– au titre de la catégorie M : Centres commerciaux ;
– au titre de la catégorie N : Restaurants et débits de boissons ;
– au titre de la catégorie P : Salles de danse et salles de jeux ;
– au titre de la catégorie S : Bibliothèques, centres de documentation ;
– au titre de la catégorie T : Salles d’expositions ;
– au titre de la catégorie X : Etablissements sportifs couverts ;
– au titre de la catégorie Y : Musées. » 

Font exception : pharmacies, commerces alimentaires, stations-services, banques et bureaux de tabac. Cet arrêté est pris jusqu’au 15 avril. S’il va plus loin que les arrêtés du Doubs et du Territoire de Belfort concernant les lieux ouverts, il maintient une jauge de 100 personnes pour les rassemblements de personnes en milieu clos ou ouvert. Les arrêtés de vendredi soir des préfectures du Doubs et du Territoire de Belfort limitent cette jauge à 50 personnes.

L’arrêté du Premier ministre interdit également « aux navires de croisière et aux navires à passagers transportant plus de 100 passagers de faire escale en Corse, et de faire escale ou de mouiller dans les eaux intérieures et les eaux territoriales des départements et régions d’outre-mer, ainsi que de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, et Wallis-et-Futuna, sauf dérogation accordée par le représentant de l’Etat compétent pour ces mêmes collectivités. »

Stock national de masques

« Des boîtes de masques de protection issues du stock national peuvent être distribuées gratuitement, précise l’arrêté, par les pharmacies d’officines mentionnées à l’article L. 5125-8 du code de la santé publique aux professionnels de santé suivants, en fonction des priorités définies au niveau national pour faire face à la crise sanitaire et des stocks disponibles : médecins généralistes et médecins spécialistes ; chirurgiens-dentistes ; infirmiers ; masseurs kinésithérapeutes ; sages-femmes ; pharmaciens. »  La distribution est assurée sur présentation de tout document justifiant de l’une de ces qualités, notamment la carte de professionnel de santé.

Ceci vous intéressera aussi
Avec le confinement, le service Optymo termine plus tôt dès le 19 novembre
100% des places des bus Optymo seront accessibles dès le 11 juin.

En raison du confinement et de la baisse de fréquentation, le réseau urbain Optymo termine plus tôt son service à Lire l'article

Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut