Covid-19 : 21 décès de plus en 24 heures dans la région

Les hôpitaux de la région Bourgogne-Franche-Comté continuent d’accueillir un flux croissant de patients touchés par le coronavirus Covid-19. L’agence régionale de santé confirme des essais thérapeutiques.

Les hôpitaux de la région Bourgogne-Franche-Comté continuent d’accueillir un flux croissant de patients touchés par le coronavirus Covid-19. L’agence régionale de santé confirme des essais thérapeutiques. La chloroquine est encadrée par un décret, paru ce jeudi 26 mars.

On enregistre 21 décès supplémentaires en 24 heures, des suites de la pandémie du coronavirus Covid-19, portant le nombre à 123 décès en établissements de santé, en Bourgogne-Franche-Comté depuis le début de la pandémie. 619 personnes sont hospitalisées et 166 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation indique l’agence régionale de santé (ARS) dans son point quotidien. « La gravité de la situation ne doit pas faire oublier qu’à ce jour, près de 400 personnes sont sorties d’hospitalisation et retournées à domicile », rassure également l’ARS. « Les perspectives s’ouvrent également avec la réponse scientifique à la propagation du virus, informe l’ARS. L’infection à coronavirus bénéficie aujourd’hui de traitements symptomatiques. Cinq essais interventionnels thérapeutiques étudient actuellement la sécurité́ et l’efficacité́ de différentes molécules. Parmi ces essais, l’étude Discovery, dans laquelle sont d’ores et déjà engagés les deux CHU de la région, Besançon et Dijon. L’étude, qui prévoit d’inclure 800 patients en France, porte sur différentes molécules, dont l’hydroxychloroquine. » Mardi soir, nous révélions que l’hôpital Nord-Franche-Comté prescrivait du Plaquenil aux cas les plus graves, conformément aux dispositions d’alors.