Confinement : Domicile 90 cherche des bénévoles pour sa « Plateforme du cœur »

Avec ce nouveau confinement, l’association d’aide à domicile Domicile 90 relance sa plateforme téléphonique « Plateforme du cœur ». Et elle cherche des bénévoles.

Avec ce nouveau confinement, l’association d’aide à domicile Domicile 90 relance sa plateforme téléphonique « Plateforme du cœur ». Et elle cherche des bénévoles.

Avec ce nouveau confinement, l’association d’aide à domicile Domicile 90 relance sa plateforme téléphonique « Plateforme du cœur ». Et elle cherche des bénévoles.

3 000. C’est le nombre d’appels téléphoniques passés par la « Plateforme du cœur »,  lors du 1er confinement. « L’objectif du dispositif de veille téléphonique est de maintenir le lien social et vérifier que les personnes isolées, fragilisées par l’âge, une maladie, un handicap, l’isolement social, se portent bien », explique l’association dans sa présentation. « Comment vous sentez-vous ? Pouvez-vous vous faire à manger ? Êtes-vous entouré ?» sont quelques questions posées par les bénévoles aux appelants. Au printemps, une vingtaine de bénévoles a participé à cette action.

Même si toutes les interventions à domicile sont maintenues à l’occasion de ce second confinement, ce qui n’était pas le cas lors du premier, la plateforme est de nouveau activée. « Les périodes de crises nécessitent de développer de nouvelles ressources et de la créativité pour faire face aux difficultés. À Domicile 90, et plus globalement dans l’ensemble du Réseau APA, nous dégainons notre meilleure arme : la solidarité liée au professionnalisme. Ou autrement dit, l’exceptionnelle complémentarité entre salariés et bénévoles. », explique Denis Piotte, le président de l’association.

Plateforme numérique

Pour répondre à cet enjeu, Domicile 90 s’est équipé d’une plateforme numérique, construite avec la start-up Facilien, « spécialisée dans la gestion de communautés en ligne », indique l’association. « Les bénévoles appellent depuis chez eux, où qu’ils habitent, poursuit-elle. Des bénévoles appelaient même du Jura en mars ! Facilien vient ainsi faciliter la gestion à distance des appels, et faciliter la gestion et le lien avec les bénévoles eux-mêmes. »

Les personnes intéressées doivent se faire connaître auprès de Domicile 90 (lien ci-dessous). Un entretien sera organisé avec la responsable du bénévolat. Les bénévoles bénéficient d’une formation en ligne et d’un script, « qui permettra d’engager les premières conversations ». « Ils reçoivent également des listes de suivi nominatives de bénéficiaires à appeler », complète Domicile 90. « Avec 90% des répondants souhaitant être rappelés lors de la première vague, le besoin de bénévoles s’est fait sentir. Nous nous attendons à devoir répondre encore plus fort cette fois-ci », conclut Domicile 90 dans son appel aux bénévoles. « Nous souhaitons que les bénéficiaires se sentent entourés, rassurés et soutenus dans cette deuxième période compliquée. »

Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal