[ÉDITO] Commerce et confinement : le bruit et l’action

Dans le nord Franche-Comté, celui d’Audincourt a tiré le premier. Il a été vite rejoint par des élus de tous bords, ceux de Delle et Beaucourt viennent de compléter la liste, démontrant ainsi que même adversaires politiques, on peut se rejoindre en cas de crise.

Point commun entre ces élus ? A grand renfort de communiqués de presse, ils ont pris des arrêtés visant à autoriser l’ouverture des commerces de proximité.

Deuxième point commun : n’étant pas précisément des perdreaux de l’année, ils savent tous que leurs arrêtés sont illégaux, inapplicables voire dangereux puisque les commerçants de leurs villes qui prendraient le risque d’ouvrir seraient en infraction.

Coup de com ou coup d’épée dans l’eau donc.

Pourtant, des outils, les mairies en ont. Soutenir la création de plateformes numériques pour développer le clic&collect, mise à disposition d’espaces de vente hors les murs, pourquoi pas organisation de circuits de livraisons… Avec un rien d’imagination et de bonne volonté, bien des choses sont possibles.

D’autant que l’on peut être à la fois constructif et communiquant. Le maire de Belfort, qui ne manque pas de faire connaître aux gazettes ses initiatives en direction des commerçants en administre la preuve.

Ceci vous intéressera aussi
[TRIBUNE] L’appel de Belfort : stop au saccage des emplois et de l’industrie en France
General Electric demande à ses sous-traitants de baisser leurs prix de 20% pour faire face à la crise consécutive au covid-19.

Des personnalités politiques et associatives signent l'Appel de Belfort, pour dire stop au démantèlement de l'industrie française. Un appel diffusé Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

[TRIBUNE] Sécurité globale : la presse en ligne inquiète de l’article 24
Presse en ligne

Dans une tribune publiée sur son site internet, le Spiil (syndicat de la presse indépendante en ligne) demande "le retrait" Lire l'article

[ÉDITO] La liberté de la presse, ou ce qu’il en reste…
Journaliste et photographe en reportage

La liberté de la presse n'est plus ce qu'elle était | © Alexas Fotos pour Pixabay Quatre des cinq députés Lire l'article

Contenus sponsorisés


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut