[ÉDITO] Commerce et confinement : le bruit et l’action

Dans le nord Franche-Comté, celui d’Audincourt a tiré le premier. Il a été vite rejoint par des élus de tous bords, ceux de Delle et Beaucourt viennent de compléter la liste, démontrant ainsi que même adversaires politiques, on peut se rejoindre en cas de crise.

Point commun entre ces élus ? A grand renfort de communiqués de presse, ils ont pris des arrêtés visant à autoriser l’ouverture des commerces de proximité.

Deuxième point commun : n’étant pas précisément des perdreaux de l’année, ils savent tous que leurs arrêtés sont illégaux, inapplicables voire dangereux puisque les commerçants de leurs villes qui prendraient le risque d’ouvrir seraient en infraction.

Coup de com ou coup d’épée dans l’eau donc.

Pourtant, des outils, les mairies en ont. Soutenir la création de plateformes numériques pour développer le clic&collect, mise à disposition d’espaces de vente hors les murs, pourquoi pas organisation de circuits de livraisons… Avec un rien d’imagination et de bonne volonté, bien des choses sont possibles.

D’autant que l’on peut être à la fois constructif et communiquant. Le maire de Belfort, qui ne manque pas de faire connaître aux gazettes ses initiatives en direction des commerçants en administre la preuve.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut Aller au contenu principal